Bilan hydrique, cycle de l'eau

Buchalpsee

Le bilan hydrologique de la Suisse se calcule de manière comparable au budget d’un ménage qui dépend des recettes, des dépenses et de l’épargne. Les débits s’obtiennent ainsi en soustrayant l’évaporation et les changements de réserves (stockage sous forme de neige, de glace ou dans le sol et les lacs) des précipitations.

L’eau qui s’écoule naturellement dans les cours d’eau constitue une ressource renouvelable inégalable pour la population suisse. Par le fait que plusieurs fleuves européens trouvent leur source en Suisse (Rhin, Rhône, Pô, Danube), nous portons une lourde responsabilité comme « château d’eau de l’Europe ». Le bilan hydrologique de la Suisse peut être chiffré grâce à de nombreuses mesures des précipitations, des débits, mais aussi des quantités de neige et de glace. Ainsi près de 40 % de l’eau s’écoulant en Suisse sont issus de la fonte de neige, seuls 2 % de la fonte des glaciers.

Le bilan hydrologique de la Suisse entre 1901 et 2000 (Hubacher et Schädler, 2010). 1 mm réparti sur toute la surface de la Suisse correspond à 41.3 millions de mètres cubes d’eau. 60 milliards de mètres cubes d’eau s’abattent ainsi sur la Suisse chaque année ! Le changement de réserves de -14 mm par année signifie que 600 milliards de litres d’eau ont été « perdus » par la Suisse chaque année à cause de la fonte des glaciers.   L’évolution des composantes du bilan hydrologique depuis 1901 se trouve à l’annexe 2 (Fig. 12), l’annexe 4 comporte un bilan plus complet (Fig. 14).
Le bilan hydrologique de la Suisse entre 1901 et 2000 (Hubacher et Schädler, 2010). 1 mm réparti sur toute la surface de la Suisse correspond à 41.3 millions de mètres cubes d’eau. 60 milliards de mètres cubes d’eau s’abattent ainsi sur la Suisse chaque année ! Le changement de réserves de -14 mm par année signifie que 600 milliards de litres d’eau ont été « perdus » par la Suisse chaque année à cause de la fonte des glaciers. L’évolution des composantes du bilan hydrologique depuis 1901 se trouve à l’annexe 2 (Fig. 12), l’annexe 4 comporte un bilan plus complet (Fig. 14).

L’évaporation n’est pas à sous-estimer

Contrairement aux précipitations ou aux débits, l’évaporation ne se mesure pas directement, mais résulte de l’équation du bilan hydrologique évaporation = précipitations moins écoulement moins changement de réserves (Spreafico & Weingartner, 2005). L’eau s’évapore de la végétation (transpiration), des sols et des surfaces d’eau. L’évaporation totale (= évapotranspiration) dépend de l’énergie disponible, c’est-à-dire de la température ambiante, de la quantité d’eau présente dans le sol et de la végétation. Des températures de l’air plus élevées augmentent l’évaporation maximale possible (= potentielle). Mais pour que l’évaporation réelle puisse véritablement s’accroître, le sol doit contenir suffisamment d’eau.

L’évaporation provenant des pores de la végétation constitue une part non négligeable de l’évaporation totale. Avec l’altitude, la température moyenne baisse, tout comme la densité de la végétation (pensons aux terres agricoles du Plateau, aux forêts et aux prairies des montagnes jurassiennes et des Préalpes jusqu’aux éboulis et glaciers des Alpes). Par ces changements de la couverture végétale, les taux de transpiration baissent avec l’altitude.

Une partie des précipitations est « recyclée », en particulier en été. En effet, jusqu’à deux tiers des quantités d’eau qui s’évaporent en été des surfaces de l’arc alpin conduisent à la formation de nouveaux nuages (d’orages), lesquels laissent s’abattre leurs précipitations dans les mêmes régions (van der Ent et al., 2010).

Le bilan hydrologique de la Suisse depuis 1901. Aussi bien les précipitations que l’évaporation ont légèrement augmenté, pendant que les débits – en dehors de la variabilité d’une année à l’autre – sont restés constants.
Le bilan hydrologique de la Suisse depuis 1901. Aussi bien les précipitations que l’évaporation ont légèrement augmenté, pendant que les débits – en dehors de la variabilité d’une année à l’autre – sont restés constants.Image : Hubacher R., Schädler B. 2010
Le bilan hydrique de la Suisse. Les réservoirs, les entrées (précipitations, affluents de l’étranger, eau virtuelle des produits importés) et les sorties (évaporation, écoulement vers l’étranger, eau virtuelle des produits exportés) sont illustrés. De plus, les principaux utilisateurs et consommateurs d’eau sont mentionnés. 10 km3 équivalent à 25 cm d’eau répartis sur toute la surface de la Suisse.
Le bilan hydrique de la Suisse. Les réservoirs, les entrées (précipitations, affluents de l’étranger, eau virtuelle des produits importés) et les sorties (évaporation, écoulement vers l’étranger, eau virtuelle des produits exportés) sont illustrés. De plus, les principaux utilisateurs et consommateurs d’eau sont mentionnés. 10 km3 équivalent à 25 cm d’eau répartis sur toute la surface de la Suisse.

Événements, Annonces, Publications

OFEV (2020) Effets des changements climatiques à l’étranger: risques et opportunités pour la Suisse
Effets des changements climatiques à l’étranger : risques et opportunités pour la Suisse

En tant que pays doté d'un réseau international, la Suisse est également touchée par les conséquences des changements climatiques à l'étranger. Ils affectent des secteurs économiques, comme la performance économique,

Image : BAFU
La plateforme "LéXPLORE" sur le lac Léman
Une station de recherche flottante explore le Lac Léman

Depuis cette semaine, la plateforme expérimentale « LéXPLORE », flotte sur le lac Léman. Avec un superficie de cent mètres carrés, elle abrite une multitude de sondes et de détecteurs

Image : Natacha Pasche, EPFL
Nachhaltiger Fischbesatz in Fliessgewässern
Nachhaltiger Fischbesatz in Fliessgewässern

Gesunde Fischbestände und ihre nachhaltige Nutzung basieren auf intakten Lebensräumen. Die Publikation führt aus, wie der Besatz mit Fischen gemäss der Bundesgesetzgebung über die Fischerei umgesetzt werden kann, falls er

Aire
Projet de revitalisation de l’Aire candidat au Prix du paysage du Conseil de l’Europe

La Suisse participe pour la première fois au Prix du paysage du Conseil de l’Europe, pour lequel elle a soumis le projet de revitalisation de la rivière Aire. Celui-ci a

Le lac des Brenets à la station de mesure de l’OFEV.
La situation d’étiage en Suisse perdure

La situation d’étiage prononcée qui règne en Suisse reste d’actualité au mois de septembre. Les quelques jours de pluie isolés ont certes permis aux lacs et aux cours d’eau de

Dossier de l'OFEV: La migration des poissons
Découvrir la migration des poissons

Les poissons parcourent plus de 10 000 km au cours de leur vie. Souvent, le voyage s’achève brutalement et les poissons font les frais par exemple de la pêche et

Gefährdungskarte Oberflächenabfluss
Une carte nouvelle de l’aléa ruissellement en Suisse

Lorsque les précipitations sont abondantes et persistantes, il arrive un moment où le sol ne peut plus absorber l’eau, qui alors s’écoule en surface et envahit les jardins, les caves

Evaluation de sites pollués en milieu karstique
Evaluation de sites pollués en milieu karstique

Cette publication présente une démarche d’investigation et d’évaluation des besoins de surveillance et d’assainissement des sites pollués en milieu karstique du point de vue de la protection des eaux souterraines.

ProClim Flash 68: OCCR Flash
OCCR Flash

Grâce à ses recherches, le Laboratoire Mobilière de recherche sur les risques naturels du Centre Oeschger de recherche sur le changement climatique contribue à mieux comprendre l’apparition des dommages dus

CrowdWater
CrowdWater: Lehrmaterialien für Schulen

CrowdWater ist ein Projekt der Universität Zürich, mit dem Ziel das Potential von «crowdsourcing», also Beobachtungen freiwilliger Teilnehmer_innen zu untersuchen. Wie der Name bereits verrät, geht es in diesem Projekt

High-end climate scenarios in Europe, cover of the joint IMPRESSIONS, HELIX and RISES-AM- policy booklet.
High-End Climate Change In Europe: Impacts, Vulnerability and Adaptation

This policy booklet syntesizes research knowledge on the impacts of and adaptation to high-end climate change from three major EU-funded projects — IMPRESSIONS, HELIX and RISES-AM — combining the forces

Kapitel Wasserkreislauf
Wasserkreislauf

Die globale Erwärmung der Atmosphäre beeinflusst den Wasserkreislauf entscheidend: Der Wassergehalt in der Atmosphäre erhöht sich und der Wasserkreislauf beschleunigt sich, was sich in einer Zunahme der globalen Niederschläge und

Lac glaciaire sur le glacier de la Plaine Morte (en dessus de Montana, Valais et de la Lenk, Berne). Ce lac est apparu il y a quelques années seulement. Ses vidanges rapides et subites constituent un danger pour la population le long de la rivière de la Simme, car elles peuvent causer des crues importantes.
Les glaciers ont continué de fondre en 2016, mais pas autant que l’an dernier

Après d’abondantes chutes de neige en mai et en juin, la situation se présentait bien pour les glaciers suisses. La couverture neigeuse est restée longtemps intacte – un phénomène auquel

Cover Wasserfälle (Haupt Verlag)
Wasserfälle. Ökologische und sozio-kulturelle Leistungen eines bedrohten Naturmonumentes.

Dieses Buch stellt in einem interdisziplinären Ansatz die Bedeutung von Wasserfällen mit ihren ökologischen und soziokulturellen Qualitäten vor. Es zeigt, welche Pflanzen- und Tierarten im Spritzbereich von Wasserfällen vorkommen. Touristische

SGHL / SSHL Flyer 42
SGHL / SSHL Flyer 42

Avec ce flyer de l’automne 2015, nous vous invitons cordialement à l’assemblée générale de notre société, qui se tiendra à Bâle, le samedi 21 novembre. L’année 2015 a été marquée

SGHL / SSHL Flyer 41
SGHL / SSHL Flyer 41

Le début de l’été 2015 sera marqué par un évènement particulièrement important pour notre Société : la tenue à Genève du 9ème Symposium Européen des Eaux Continentales. Les bâtiments d’UniMail

Download report: Water Management in a Changing Environment
Water Management in a Changing Environment

The role of mountains in providing indispensible water resources for municipal and industrial water supply, irrigation, hydropower production, and other environmental services is well-known and unquestioned. It is evident that

Poster: Wasserressourcen: Global und in der Schweiz
Wasserressourcen: Global und in der Schweiz

Mit der globalen Erwärmung verändert sich der Wasserkreislauf. Zu den bereits beobachteten Veränderungen gehören der zunehmende Wasserdampfgehalt in der Atmosphäre, Veränderungen beim Niederschlag in Bezug auf Niederschlagsmuster, Intensität und Extreme,

Ernährung (Symbolbild)
Landwirtschaft und das Klima

Die Klimaänderung betrifft die Landwirtschaft erheblich. Nebst der Temperaturänderung sind es vor allem die Auswirkungen auf den Wasserkreislauf sowie die mögliche Zunahme von Extremereignissen, welche die Landwirtschaft beschäftigen müssen. Rund

Vorbereitet auf die Klimaänderungen im Einzugsgebiet des Rheins?
Vorbereitet auf die Klimaänderungen im Einzugsgebiet des Rheins?

Diese Broschüre wurde erstellt von der Internationalen Kommission für die Hydrologie des Rheingebiets (KHR). Die KHR hat zur Aufgabe, das Wissen über die Hydrologie des Einzugsgebiets des Rheins zu fördern

Mittlere Abflussregimes von schweizerischen Einzugsgebieten mit unterschiedlicher Höhenlage

Mittlere Abflussregimes von schweizerischen Einzugsgebieten mit unterschiedlicher Höhenlage. Das Spektrum reicht vom Regime, das hauptsächlich vom Regen abhängig ist (pluvial erhöht, mittlere Höhe 800 m ü.M.) bis zum Regime, das

Unser Klima verändert sich
Unser Klima verändert sich

Der erwartete Temperaturanstieg von 1,4 bis 5,8 °C in den nächsten 100 Jahren wird Auswirkungen auf den Wasserkreislauf haben, was Veränderungen bei Verdunstung, Wolkenbildung, Niederschlägen und Wasserführung in den Gewässern