La technologie qui sous-tend les vaccins à ARNm est-elle nouvelle ?

La technologie à ARNm est connue depuis trente ans environ. Il y a plus de 10 ans, on réalisait déjà les premiers essais cliniques pour le traitement du cancer chez l’homme. Cela signifie que la technologie est déjà utilisée depuis longtemps. Nous devons le fait que les vaccins à ARNm se soient imposés pour la lutte contre le coronavirus également à la situation exceptionnelle que nous vivons actuellement. Les bases techniques et les applications ont été étudiées et décrites depuis longtemps, mais les investissements dans le développement et une application plus poussés de la technologie faisaient défaut. Ces investissements sont devenus possibles en raison de la pandémie de Covid-19.