Le portail Web «SCNAT savoir» sert d’orientation. L'Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT) et son réseau établissent l'état des connaissances sur la base de résultats scientifiques solides et en référence à la Suisse à l'attention de la politique, de l'administration, des affaires, de la science et de la pratique.en plus

Image : Tobias Günther, SNSF Scientific Image Competitionen plus

Nouveaux scénarios de chaleur pour les villes suisses

Les températures dans les villes sont généralement plus élevées que dans les campagnes environnantes. Cet effet est appelé îlot de chaleur urbain. Il se traduit par un risque accru de stress thermique pour la population urbaine pendant les mois d'été. Afin de pouvoir mieux évaluer les conditions climatiques futures dans les villes, les valeurs caractéristiques pour la chaleur des scénarios climatiques suisses actuels (CH2018) ont maintenant été étendues à certains centres-villes suisses.

Zürich Prime Tower
Image : pixabay

L’îlot de chaleur urbain

L'îlot de chaleur urbain est une caractéristique typique du climat urbain. Il décrit la différence de température de l'air entre la ville, plus chaude, et sa périphérie, plus fraîche. L'effet est particulièrement marqué lors de situations météorologiques sans nuages, sans vent et avec un rayonnement solaire intense, donc surtout pendant les périodes de canicule . En Suisse, la différence de température entre la ville et la périphérie peut atteindre 6 degrés (Gehrig et al., 2018 ).

L'augmentation de la température de l'air dans les villes est le résultat de la densité des constructions, de la rareté de la végétation et des plans d'eau, des émissions, de la faible ventilation et de la chaleur résiduelle. Les villes se réchauffent davantage le jour et se refroidissent plus lentement la nuit que la campagne environnante. La différence de température entre la ville et la campagne est donc particulièrement marquée la nuit. En revanche, le jour, les différences sont généralement moins importantes et la température de l'air dans les villes n'est souvent que légèrement plus élevée.

Les effets de l'îlot de chaleur urbain sont multiples. Les températures nocturnes élevées dans les villes, notamment, augmentent considérablement le risque de stress thermique . Les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies préexistantes et les enfants en bas âge ne peuvent pas s'adapter suffisamment à la charge thermique plus intense et ont du mal à se remettre de la chaleur diurne pendant la nuit. Le stress thermique dans les villes va continuer à augmenter à l'avenir en raison du changement climatique. Des informations sur les conditions climatiques futures dans les villes sont donc nécessaires pour développer des mesures d'adaptation et d'atténuation de l'effet d'îlot de chaleur urbain et pour protéger la population urbaine de la chaleur.

Nouveaux indicateurs de chaleur pour cinq villes suisses

Les scénarios climatiques actuels CH2018 sont jusqu'à présent disponibles pour de nombreuses stations périurbaines, c'est-à-dire des stations situées en dehors de la ville. ls montrent qu'il faut s'attendre à une nouvelle hausse des températures à l'avenir. L'augmentation de la température de l'air entraîne un dépassement accru de certaines valeurs limites de chaleur. Lorsque la valeur maximale de la journée atteint 25 °C ou plus, on parle de jour de chaleur ou de journée estivale. Les jours tropicaux ou de forte chaleur, la température atteint même 30 °C et plus. Une nuit tropicale est atteinte lorsque la température minimale journalière est supérieure à 20 °C. Des paramètres tels que le nombre de jours estivaux, de jours tropicaux ou de nuits tropicales par année sont également appelés indicateurs de chaleur. Le changement climatique entraîne une augmentation de tous ces indicateurs, ce qui se traduit par des périodes de chaleur plus longues et plus intenses.

À l'aide d'une méthode statistique, des indicateurs de chaleur ont été calculés pour certains centres-villes sur la base de données d'observation et des scénarios climatiques CH2018. Pour les centres-villes de Bâle, Berne, Genève, Lausanne et Zurich, les indicateurs "nuits tropicales", "jours d’été" et "jours tropicaux" peuvent être consultés dans l'Atlas web CH2018 sous "Indicateurs aux stations". Il est possible de choisir entre trois scénarios d'émissions différents : un scénario avec une atténuation conséquente des changements climatiques (RCP2.6), avec une atténuation limitée des changements climatiques (RCP4.5) ou pas d’atténuation des changements climatiques (RCP8.5). Pour les stations urbaines, choisissez à chaque fois la station tout en bas de la liste avec le complément "CENTRE-VILLE".

Catégories