L’ESA achète à une start-up suisse la première mission au monde d’enlèvement d’un débris

L’ESA a signé un contrat d’un montant de 86 millions d’euros avec une équipe industrielle dirigée par la start-up ClearSpace SA, basée à Ecublens, en Suisse, pour l’achat d’un service unique: le premier enlèvement d’un débris spatial en orbite.

ClearSpace-1 captures Vespa
Image : ClearSpace SA

Ainsi, en 2025, ClearSpace lancera la première mission d’enlèvement actif de débris, ClearSpace-1, qui effectuera un rendez-vous avec la partie supérieure d’un Vespa (la structure porteuse à double lancement utilisée avec le lanceur européen Vega) en vue de la capturer et de la désorbiter. A la suite du second vol de Vega en 2013, cet objet avait été laissé sur une orbite de rentrée atmosphérique d’une altitude d’approximativement 801 km par 664 km, en conformité avec les normes d’atténuation des débris.

Catégories

  • Industrie

Contact

Commission suisse pour la recherche spatiale (CSR)
c/o Prof. Dr Stéphane Paltani
Université de Genève
Département d'astronomie
Chemin d'Ecogia 16
1290 Versoix