Septembre 2021 au niveau mondial

Selon le service européen Copernicus, septembre 2021 a été l'un des quatre mois de septembre les plus chauds au niveau mondial, avec ceux de 2020, 2019 et 2016. L'Europe a connu une chaleur proche des records par endroits, mais a été plus fraîche que la moyenne sur la partie orientale, et finalement proche de la moyenne sur l’ensemble du continent. Les régions où les températures ont été nettement supérieures à la moyenne comprennent le centre de l'Amérique du Sud, le nord-ouest de l'Afrique et le sud et l'est de la Chine.

colline coucher de soleil automne
Image : M. Bolliger

Septembre 2021 en Europe

Septembre 2021 a été un mois aux anomalies de température contrastées entre l'Europe occidentale et orientale. Le mois a été beaucoup plus chaud que la moyenne 1991-2020 dans la plupart des régions occidentales. Le Royaume-Uni a connu le deuxième mois de septembre le plus chaud jamais enregistré en moyenne nationale. L’Irlande a connu son mois de septembre le plus chaud depuis le début des mesures. Par exemple, Phoenix Park, à Dublin, a relevé son mois de septembre le plus chaud depuis le début des mesures il y a 122 ans. En France , septembre 2021 s’est classé au sixième rang des mois de septembre les plus chauds depuis 1900.

En Europe orientale, en revanche, septembre a été plus frais que la moyenne de la période 1991-2020, mais pas suffisamment pour battre des records sur le long terme. Helsinki, par exemple, a connu en 2021 un mois de septembre plus frais que n'importe quelle année entre 1997 et 2020, mais onze mois de septembre antérieurs, entre 1961 et 1996, avaient été encore plus frais.

Moyennée sur l’ensemble du continent européen, la température moyenne en septembre 2021 s’est montrée plus fraîche de 0,2 °C que la moyenne de la période 1991-2020 (mais plus chaude de 0,2 °C que la moyenne de la période 1981-2010). Il s’agit du mois de septembre le plus frais depuis 2013. Ce mois de septembre fait suite à un mois d'août déjà relativement frais. Il est à noter que les anomalies de température moyennes européennes sont généralement plus importantes et plus variables que les anomalies au niveau mondial.

Bilan au niveau mondial

A l'échelle mondiale, les trois derniers mois de septembre ont été les plus chauds depuis le début des données en 1979. Septembre 2021 a été 0,4 °C plus chaud que la moyenne de la période 1991-2020 (ou 0,6 °C plus chaud que la moyenne de la période 1981-2010). Selon Copernicus, il s'agit du deuxième mois de septembre le plus chaud, derrière septembre 2020, mais il ne peut être accordé qu'une importance limitée au classement des quatre mois de septembre les plus chauds (qui comprennent les années 2016 et 2019), car la différence de température est inférieure à 0,08 °C entre ces quatre mois, ce qui rend le classement peu significatif.

Septembre 2021 en Suisse

La température en septembre s’est souvent située entre 1,5 et 2,2 °C au-dessus de la norme 1981-2010. Sur les sommets du Nord des Alpes, l’excédent thermique a parfois atteint 2,2 à 2,4 °C. En revanche, sur les montagnes du Sud des Alpes, l’excédent thermique s’est situé autour de 1 °C. En moyenne nationale, la température en septembre a dépassé la norme 19811-2010 de 1,9 °C.

Catégories