Utilisations de l’ADN environnemental pour la surveillance et l’évaluation biologiques des écosystèmes aquatiques

Les approches fondées sur l’ADN environnemental (ADNe) sont en passe de transformer la biosurveillance aquatique.

Utilisations de l’ADN environnemental pour la surveillance et l’évaluation biologiques des écosystèmes aquatiques
Image : BAFU

Ces nouveaux outils permettent d’outrepasser les limites de la surveillance biologique traditionnelle : ils permettent d’effectuer un échantillonnage non invasif, de couvrir un large éventail taxonomique et offrent une sensibilité élevée ainsi que des possibilités d’automatisation. Cependant, le caractère révolutionnaire et les développements rapides de cette nouvelle technologie entravent sa mise en oeuvre. La présente publication explique les principes des méthodes ADNe, en présente les avantages et les limites et formule des suggestions concernant les standards et les pratiques de routine. En outre, elle montre les utilisations possibles des outils fondés sur l’ADNe dans la surveillance et l’évaluation des écosystèmes aquatiques, expose des études de cas spécifiques et propose des protocoles détaillés ainsi que des exemples de bonnes pratiques pour le traitement des échantillons d’ADNe.

Source: Pawlowski J., Apothéloz-Perret-Gentil L., Mächler E. & Altermatt F. 2020: Utilisations de l’ADN environnemental pour la surveil- lance et l’évaluation biologiques des écosystèmes aquatiques. Directives. Office fédéral de l’environnement, Berne. Connais- sance de l’environnement no 2010 : 80 p.

Catégories

Allemand, Français