Transfert de gènes

Le gène d’intérêt est inséré dans un plasmide, puis le plasmide est introduit dans une cellule.
Le gène d’intérêt est inséré dans un plasmide, puis le plasmide est introduit dans une cellule. (Image: Franziska Oeschger, Forum Genforschung)
×
Le gène d’intérêt est inséré dans un plasmide, puis le plasmide est introduit dans une cellule.
Le gène d’intérêt est inséré dans un plasmide, puis le plasmide est introduit dans une cellule. (Image: Franziska Oeschger, Forum Genforschung)

Le transfert de gènes consiste à transporter un ou plusieurs gènes dans une cellule hôte.

En biologie moléculaire, un vecteur est un véhicule de transport qui permet le transfert d’une séquence d’ADN spécifique dans une cellule hôte.

Les plasmides sont souvent utilisés comme vecteurs. Les plasmides sont de petites molécules d’ADN, généralement de forme circulaire, qui se trouvent essentiellement dans les bactéries. Les bactéries utilisent les plasmides selon un processus naturel afin d’échanger des séquences d’ADN. Dans la technologie génétique, les plasmides peuvent être utilisés pour le transfert d‘ADN aussi bien dans des cellules végétales, animales qu’humaines.

Outre les plasmides, des virus peuvent aussi jouer le rôle de vecteurs. Lorsqu’ils sont utilisés à cette fin, les virus sont modifiés de manière à n’exercer aucun effet néfaste sur les cellules hôtes.


Informations additionnelles

Transfert des gènes
sur la plate-forme Gene-ABC de SimplyScience, avec vidéo

Thérapie génique

Forschung im Labor

Introduire un gène thérapeutique dans un organe malade

Boîte à outils

point d'interrogation

Qu'est-ce qu'un gène? Et quelle est la différence entre un virus et une bactérie?

Les concepts et les termes les plus importants expliqués ici :