La canicule et la sécheresse de l'été 2018

Impacts sur l’homme et l’environnement

En 2018, la Suisse a essuyé une nouvelle fois un été exceptionnellement chaud. Avec une température moyenne de 15,3 °C pour les mois de juin, de juillet et d’août, ce fut le troisième été le plus chaud depuis le début des mesures en 1864, après ceux de 2003 et de 2015. De plus, les cumuls des précipitations ont été très faibles. En comparaison avec la période de référence (1981-2010), les précipitations du semestre d’été 2018, soit d’avril à septembre, n’ont en moyenne atteint que 69 % des cumuls usuels. La canicule et la sécheresse ont eu des répercussions graves. Si les températures élevées ont provoqué environ 200 décès de plus par rapport à une année normale, la sécheresse a laissé, elle, des traces visibles en forêt. En de nombreux endroits, les feuillus ont commencé à changer de couleur dès le mois de juillet. Si les changements climatiques se poursuivent ainsi, les étés 2003, 2015 et 2018 deviendront la norme.

OFEV et al. (éd.) 2019 : La canicule et la sécheresse de l’été 2018. Impacts sur l’homme et l’environnement.
Image : BAFU

Pages : 91

Source: OFEV et al. (éd.) 2019 : La canicule et la sécheresse de l’été 2018. Impacts sur l’homme et l’environnement. Office fédéral de l’environnement, Berne. État de l’environnement n° 1909: 91 p.

Catégories

  • Canicule
  • Précipitations
  • Sécheresse
  • Température
Allemand, Italien, Français