Renaturation des eaux suisses – Etat de la mise en œuvre des revitalisations de 2011 à 2019

La nouvelle loi sur la protection des eaux impose aux cantons de planifier et de mettre en œuvre des mesures de revitalisation. L'OFEV a résumé les résultats du contrôle de la mise en œuvre dans un rapport.

OFEV (2021) Renaturation des eaux suisses – Etat de la mise en œuvre des revitalisations de 2011 à 2019
Image : BAFU

La biodiversité aquatique en Suisse est fortement menacée. Le degré important d’aménagement des cours d’eau et étendues d’eau et leur utilisation intensive portent atteinte aux milieux naturels y étant liés ainsi qu’aux biocénoses qui y vivent. Les êtres humains, tributaires des services écosystémiques (p. ex. eau potable, détente, pêche) que fournissent les eaux, en subissent également les conséquences. En 2011, la loi fédérale sur la protection des eaux a été révisée pour exiger que nos cours d’eau et étendues d’eau soient rendus plus vivants et riches en espèces, se rapprochant ainsi de leur état naturel. Elle oblige les cantons à rendre aux eaux corrigées, endiguées et rectifiées (cours d’eau et rives lacustres) leur état quasi naturel, c’est-à-dire à les revitaliser.

Catégories

  • Eau potable
  • Pêche
  • Revitalisation
Allemand, Italien, Français