Fortes concentrations de pesticides dans les ruisseaux

Les petits cours d'eau sont pollués par une multitude d'herbicides, de fongicides et d'insecticides. Dans une étude réalisée sur mandat de l'Office fédéral de l'environnement, les normes de qualité de l'eau ne sont respectées dans aucun des cinq ruisseaux examinés. Même les concentrations de polluant présentant une toxicité aiguë pour les organismes aquatiques sont parfois dépassées. Des essais biologiques indiquent que les communautés biotiques sont affectées par les mélanges de composés. Un catalogue de mesures correctrices est actuellement en cours d'élaboration dans le cadre du « Plan d'action visant à la réduction des risques et à l'utilisation durable des produits phytosanitaires ».

Eine Exkursionsgruppe untersucht einen Bach
Image : Naturpark Pfyn-Finges / Parc naturel Pfyn-Finges

Au même moment, la Confédération a décidé de diminuer la protection des petits cours d'eau à partir du 1er mai. Les cantons ne seront alors plus obligés d'y délimiter des espaces réservés aux eaux. L'espace réservé aux eaux est une zone tampon dont il est prouvé qu'elle permet de diminuer la pollution des eaux par des produits phytosanitaires. La commission d'hydrologie est préoccupée par ce développement qui met à mal des écosystèmes cruciaux pour la biodiversité et qui sont déjà mondialement les plus menacés.

Catégories

  • Phytoprotection
  • Pollution de l'eau
  • Protection des eaux souterraines