L'urgence des crises du climat et de la biodiversité exige une coordination plus étroite : Messages clés des académies des sciences européennes

Le réchauffement de la planète s'accélère, comme le confirme le dernier rapport de l’IPCC, et la perte de biodiversité se poursuit. Les deux crises se renforçant l'une l'autre, les académies européennes des sciences invitent les gouvernements à les aborder ensemble et à les considérer comme tout aussi urgentes.

EASAC Commentary UNFCCC COP26 & CBD COP15
Image : EASAC

Un nouveau rapport des académies européennes fournit les dernières données en vue des deux prochains sommets des Nations unies sur le climat (CCNUCC) et la biodiversité (CDB), respectivement, et se concentre sur 16 domaines dans lesquels il est urgent d'agir pour sauver l'humanité du pire. Les chercheuses et chercheurs indiquent clairement que les gouvernements doivent appuyer sur le bouton de réinitialisation : Si l'humanité veut enrayer les changements climatiques et préserver la biodiversité dont elle a besoin pour survivre, elle doit modifier le système économique pour récompenser et encourager les choix et les comportements durables.

Les ordres du jour politiques du sommet sur le climat et du sommet sur la biodiversité étant étroitement liés, les négociatrices et négociateurs ont l'occasion de prendre des mesures coordonnées, audacieuses et transformatrices afin de créer un nouveau cadre plus intégré et cohérent pour lutter conjointement contre la perte de biodiversité et le changement climatique. L'urgence est telle que les deux parties doivent maintenant travailler ensemble pour exploiter les nombreuses synergies potentielles entre les changements climatiques et la politique en matière de biodiversité – comme la restauration des écosystèmes – et changer le cours de l'humanité vers un avenir durable.

Edition / Bande : Commentary
Pages : 17 p.

Catégories

Contact

Dr. Roger Pfister
Académies suisses des sciences
Maison des Académies
Case postale
3001 Berne

+41 31 306 93 06
E-mail

Anglais