Climat Suisse: champs d'action

Une action proactive est nécessaire, car la combustion de pétrole, de gaz et de charbon est la cause principale du changement climatique. Si le réchauffement de la planète doit être limité à deux degrés Celsius comme la communauté internationale l’a décidé, alors nous devons réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre. A moyen terme, les émissions ne doivent pas dépasser leur absorption par l’environnement. Nous avons beaucoup de possibilités pour atténuer les risques liés au changement climatique, pour profiter des opportunités et pour créer une société et une économie en adéquation avec le climat.

Climat Suisse: champs d'action
Image : S. Arnold, ProClim
  • Nouvelles technologies, nouvelles opportunités. Les entreprises suisses conduisent à des émissions de gaz à effet de serre avec leurs produits et infrastructures à l'étranger. Les stratégies de mitigation et d'adaptation en Suisse et à l'étranger vont gagner en intérêt pour l'économie.
  • Les grandes villes ont besoin de planifications anticipées. En 2050, près de 70% de la population mondiale vivra en ville. Les villes joueront donc un rôle primordial pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre en ce qui concerne les infrastructures, les bâtiments, la production d'énergie, la mobilité, les transports et l'industrie. En planifiant à l'avance les changements de technologie (p.ex. en évitant des infrastructures qui deviendront inutiles dans une société sans pétrole), il est possible de stimuler l'économie et même d'améliorer la qualité de vie.
  • Moins d'émissions, plus de qualité de vie: pour permettre de développer une société durable, tout un chacun doit trouver un style de vie en adéquation avec l'environnement. Consommer de manière responsable et durable ne signifie pas forcément de se priver de tout. Un changement de style de vie peut améliorer la qualité de vie, par exemple si les nuisances (bruit, pollution) baissent.
  • Nouvelles technologies, nouvelles opportunités. Les entreprises suisses conduisent à des émissions de gaz à effet de serre avec leurs produits et infrastructures à l'étranger. Les stratégies de mitigation et d'adaptation en Suisse et à l'étranger vont gagner en intérêt pour l'économie.Image : David Gubler (http://www.bahnbilder.ch)1/3
  • Les grandes villes ont besoin de planifications anticipées. En 2050, près de 70% de la population mondiale vivra en ville. Les villes joueront donc un rôle primordial pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre en ce qui concerne les infrastructures, les bâtiments, la production d'énergie, la mobilité, les transports et l'industrie. En planifiant à l'avance les changements de technologie (p.ex. en évitant des infrastructures qui deviendront inutiles dans une société sans pétrole), il est possible de stimuler l'économie et même d'améliorer la qualité de vie.Image : C. Ritz2/3
  • Moins d'émissions, plus de qualité de vie: pour permettre de développer une société durable, tout un chacun doit trouver un style de vie en adéquation avec l'environnement. Consommer de manière responsable et durable ne signifie pas forcément de se priver de tout. Un changement de style de vie peut améliorer la qualité de vie, par exemple si les nuisances (bruit, pollution) baissent.Image : C. Ritz3/3
Nationalrätin Kathy Riklin: «Die Politik ist gefordert»

Catégories