Glacier du Rhône: Bilan de masse

Le glacier du Rhône est parmi les glaciers de vallée les plus connus. Il a fait l’objet de nombreux projets de recherche et programmes de mesure. Les variations de longueur du glacier sont documentées depuis 1880. Entre 1884 et 1910 les premières mesures mondiales du bilan de masse ont été entreprises sur le glacier du Rhône. Ces mesures ont repris de façon régulière en 2006.

Rhonegletscher
Rhonegletscher (Image: 11.10.2007; U. Bläsi www.airbox.ch/air/)
×
Rhonegletscher
Rhonegletscher (Image: 11.10.2007; U. Bläsi www.airbox.ch/air/)

Les premières mesures du bilan de masse du Rhonegletscher remontent aux années 1884 - 1910. Elles constituent les toutes premières mesures mondiales du bilan de masse. Par la suite, une deuxième série de mesures a été collectée entre 1980 et 1982. Afin de contrebalancer la future disparition des longues séries de mesures du bilan de masse due à la fonte des petits glaciers situés à plus basse altitude, deux nouveaux programmes de mesure ont été lancé sur les deux grands glaciers de vallée que sont le Rhonegletscher (2006) et le Findelengletscher (2004). L’évolution du bilan de masse du Rhonegletscher présentée ici, combine les mesures effectuées sur le glacier ainsi que les valeurs reconstituées par le modèle. Elle indique que le bilan de masse a été majoritairement positif entre 1910 et 1930. Cette période a été suivie par une série de valeurs négatives qui ont provoqué le retrait de la langue glaciaire par-delà le gradin rocheux. Entre 1950 et 1985, le bilan de masse du glacier était équilibré. Cet état n’a pas duré et dès 1985 le Rhonegletscher commence à afficher un bilan de masse négatif ce qui entraîne une perte régulière de masse.