• 24.01.2019
  • Communiqué de presse
  • Académie suisse des sciences naturelles

La SCNAT crée le plus grand réseau de connaissances sur le paysage

Vue aérienne de la vallée de Frick dans le canton d'Argovie
Image: Patrik Walde, Flickr
×
Vue aérienne de la vallée de Frick dans le canton d'Argovie
Vue aérienne de la vallée de Frick dans le canton d'Argovie (Image: Patrik Walde, Flickr)

Etalement urbain, déclin de la diversité des paysages et de la biodiversité, paysages de montagne marqués par le changement climatique: afin de mieux protéger les paysages suisses avec l’implication de la sphère politique et de la société, de les utiliser et de les façonner de manière plus durable, l'Académie des sciences naturelles (SCNAT) regroupe dès 2019 différentes activités dans une entité baptisée Forum Paysage, Alpes et Parcs. Le plus grand réseau de connaissances sur les paysages naturels et culturels en Suisse verra ainsi le jour. Felix Kienast, de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL, en est le président. De même, de nouveaux présidents viennent d’être nommés à la tête d'autres unités de la SCNAT.

La diversité des paysages et des espaces naturels en Suisse est fondamentale pour la qualité de vie, la biodiversité et l'identification de l'homme à son environnement. Afin d’utiliser et de façonner les paysages de manière durable à l'avenir, la recherche ainsi que le dialogue entre la science, le terrain, la politique et la société sont nécessaires. «La Suisse est prédestinée à ce dialogue parce qu'elle joue un rôle de premier plan dans la recherche sur la montagne et le paysage», déclare Felix Kienast. Le nouveau forum interuniversitaire promeut la connaissance des paysages et des processus qui les modifient tout en l’intégrant dans le dialogue avec la politique et la société. Ursula Schüpbach en est la directrice. De plus amples informations sous landscape-alps-parks.scnat.ch .

Nouveau président du Forum Biodiversité

Florian Altermatt, de l'Université de Zurich et de l'Eawag, reprend le Forum Biodiversité à un moment crucial : en 2019, le Conseil mondial de la biodiversité IPBES publiera pour la première fois une analyse mondiale, un jalon dans le dialogue sur la biodiversité. Son prédécesseur, Markus Fischer de l'Université de Berne, préside le Forum depuis 2011 et a dirigé l'élaboration du rapport IPBES sur l'Europe et l'Asie centrale.

Nouveaux présidents des Plates-formes

L'écologiste Christoph Scheidegger du WSL est le nouveau responsable de la plate-forme Biologie. La plate-forme regroupe 17 associations professionnelles de la recherche biologique en Suisse, de la systématique aux sciences de la vie. Le physicien Ernst Meyer de l'Université de Bâle a été élu président de la Plate-forme pour les mathématiques, l'astronomie et la physique avec ses dix sociétés professionnelles et quatre commissions. Pascal Mäser de l'Institut Tropical et de Santé Publique Suisse est le nouveau président de la plate-forme Sciences naturelles et Régions. Ses 29 sociétés cantonales et régionales sont fortement engagées dans le dialogue avec la société.

Expéditeur

Académie suisse des sciences naturelles