Physique des particules

La physique des particules explore les briques élémentaires de la matière et leurs interactions, qui déterminent la structure et les propriétés de la matière dans l'univers, dans son extrême diversité. Elle vise à expliquer ce qui tient le monde ensemble dans ses constituants les plus fondamentaux.

Collision proton-proton (LHC, CERN)
×
Collision proton-proton (LHC, CERN)
Collision proton-proton (LHC, CERN)

La physique moderne repose sur un élégant « Modèle Standard de la physique des particules », une théorie quantique des champs basée sur trois symétries et une brisure de symétrie. Cette théorie décrit et explique magnifiquement tous les résultats expérimentaux obtenus jusqu'à présent. Avec la découverte de la particule de Higgs en 2012 au "Large Hadron Collider" du CERN, la dernière pièce manquante du Modèle Standard a été confirmée expérimentalement. Les expériences au CERN et dans d'autres laboratoires internationaux continuent maintenant à sonder la validité et les limites du Modèle Standard dans des domaines toujours plus vaste. Cependant, pour une compréhension globale des lois de la nature une théorie au-delà du Modèle Standard est nécessaire, qui devrait inclure la gravitation et expliquer la présence de la matière noire et de l'énergie sombre dans l'univers.

  • Activités
  • Annonces
  • Publications

2019
avr. 24
Gesteinsproben
  • Universitätsbibliothek Bern
  • Exposé
  • Bern

Faszination Gesteinsmagnetismus

Forscherinnen und Forscher der Universität Bern erzählen in unserer Gesprächsreihe, weshalb und wie sie nach fernen Planeten forschen, was sie am Sozialverhalten von Fischen fasziniert oder was es spannend macht, Pflanzenpollen in Seeablagerungen zu untersuchen.
Event Horizon Telescope
  • 15.04.2019
  • ANG
  • Annonce

M87- Allererstes Foto eines schwarzen Loches

Das Projekt Event Horizon Telescope (EHT, dt. Ereignishorizont Teleskop) hat zum Ziel, die ersten Fotos der Umgebung der schwarzen Löcher M87* im Virgo-Cluster und Sgr A* (Sgr = Sagittarius = Schütze) im Zentrum der Milchstrasse zu machen.
In November 2018, a jury included the Geneva-based company Securaxis in the funding program of the "Business Incubation Centre of CERN Technologies" in PARK INNOVAARE in Villigen (AG). Photo (from left to right): Glenn Meleder (CEO Securaxis), Benno Rechsteiner (CEO PARK INNOVAARE), and Aurélie Pezous (Knowledge Transfer Officer at CERN).
  • 12.04.2019
  • CHIPP
  • Annonce
  • Communiqué de presse

The Innovation Park “PARK INNOVAARE” in Villigen (AG) supports start-up companies in the field of accelerator technology.

CERN in Geneva is the leading particle physics laboratory worldwide. Large particle accelerators based on the most innovative technologies are used there for fundamental research. One year ago, the innovation park “PARK INNOVAARE” in Villigen (AG) launched, together with CERN, the BIC of CERN program: it supports start-ups and high-tech micro-companies using CERN technologies for commercial applications. These days the second call for proposals has started.
2019
mai 4
International Jost-Bürgi-Symposium Lichtensteig
  • SSP
  • Congrès
  • Lichtensteig

3. Internationales Jost-Bürgi-Symposium

Am 4. Mai 2019 findet in Lichtensteig im schweizerischen Toggenburg im Kanton St. Gallen das 3. Internationale Jost Bürgi Symposium statt.
Jürg Pfister, Secrétaire général de la SCNAT
  • 28.03.2019
  • Académie suisse des sciences naturelles
  • Annonce

De quels grands équipements la recherche suisse a-t-elle besoin?

La Confédération a chargé les Académies suisses des sciences d'établir des feuilles de route pour les infrastructures de recherche dans les différents domaines scientifiques. Ces feuilles de route servent à la Confédération à identifier les grands équipements dans lesquels elle doit investir dans les années 2025 à 2028. La nouvelle méthode d'établissement de cette base de décision donne davantage la parole aux scientifiques, explique Jürg Pfister, Secrétaire général de la SCNAT, qui est responsable du projet au sein des Académies.
The LHCb detector in January 2019. The swiss groups in LHCb are Zurich University and EPFL. Swiss physicists were not directly involved in the analysis leading to the recent CP violation discovery, but were involved in the reviewing of the results and the paper. Photo: CERN
  • 21.03.2019
  • CHIPP
  • Annonce
  • Communiqué de presse

The LHCb collaboration at CERN has discovered a type of CP violation unobserved so far

The LHCb collaboration at CERN has seen, for the first time, the matter–antimatter asymmetry known as CP violation in a so-called D0 meson. LHCb is one of the four large experiments performed at the Large Hadron Collider (LHC) with Swiss participation of Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) and University of Zurich.

Les physiciens des particules suisses en dialogue avec la société

Les physiciens des particules suisses veulent rendre leur fascinante recherche compréhensible pour le public intéressé et débattre de sa signification pour notre société avec des représentants d'autres domaines.