Incidences global

L’évolution du climat ne se manifeste pas seulement par un changement de la température, mais a des impacts aussi sur les paramètres décrivant d’autres phénomènes, tels que les précipitations, l’évaporation, la couverture neigeuse et de glace, les courants atmosphériques et océaniques. Non seulement les moyennes, mais également la répartition temporelle et spatiale de ces paramètres sont influencées, de même que l’ampleur que peuvent atteindre des événements extrêmes tels que les canicules, les fortes précipitations ou les sécheresses. Le changement de tous ces paramètres a une incidence sur de nombreux domaines de notre vie et sur notre environnement, par exemple sur la faune et la flore. La fonte des glaciers est l’un des indicateurs les plus significatifs des changements climatiques. Mais aussi les écosystèmes terrestres et marins montrent déjà des changements eux aussi. De nombreuses espèces ont vu se modifier leur répartition géographique, leurs activités saisonnières, leurs modèles de migration, leurs fréquences et leurs interactions. Les regions du monde seront affectées par les risques principaux dans des proportions différentes; il y aura des perdants et des gagnants. A l’échelle mondiale, l’aléa de la sécurité alimentaire fait partie, surtout dans les régions plus démunies, des conséquences potentiellement graves, au même titre que la menace des régions côtières par les ondes de tempête et par l’élévation du niveau de la mer. (Source: Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)

montagnes alpes paysage collines automne
  • 10.12.2019
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Annonce

Un mois de novembre doux au niveau mondial

En Suisse, avec un écart à la norme 1981–2010 de 0,3 degrés Celsius, la température en novembre 2019 ne s’est avérée qu’un peu plus douce que la normale. En revanche, au niveau européen, la température a dépassé la norme 1981–2010 de 1,5 degrés Celsius. Il ne s’agit pas d’un mois de novembre extrême, puisqu’en novembre 2015 et en novembre 2009, la température en Europe avait été de 2 degrés Celsius au-dessus de la normale. Au niveau mondial, la température a dépassé la norme de 0,64 degrés Celsius. Il s’agit de l’un des trois mois de novembre le plus doux depuis 1979, comme le montre l’analyse de Copernicus.
Emissions Gap Report 2019
  • 2019
  • PNUE
  • Rapport

Emissions Gap Report 2019

UNEP’s Emissions Gap Report has compared where greenhouse gas emissions are heading against where they need to be, and highlighted the best ways to close the gap. This year's report presents the latest data on the expected gap in 2030 for the 1.5 °C and 2 °C temperature targets of the Paris Agreement. It considers different scenarios, from no new climate policies since 2005 to full implementation of all national commitments under the Paris Agreement. For the first time, it looks at how large annual cuts would need to be from 2020 to 2030 to stay on track to meeting the Paris goals.
forêt automne feuilles
  • 13.11.2019
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Annonce

Mois d’octobre le plus chaud au niveau mondial depuis le début des mesures

Globalement, octobre 2019 a été 0,69 degrés Celsius plus chaud que la moyenne 1981–2010, ce qui en fait le mois d’octobre le plus chaud depuis le début des mesures. Octobre 2015 avait connu un écart thermique quasiment similaire. L’Europe a généralement connu des températures au-dessus de la moyenne, à l’exception des îles Britanniques et de la Fenno-Scandinavie.
Trockenheit in Europa
  • 2019
  • ProClim
  • IPCC
  • Rapport

IPCC‐Sonderbericht über Klimawandel und Landsysteme (SRCCL)

Hauptaussagen des IPCC‐Sonderberichts über Klimawandel, Desertifikation, Landdegradierung, nachhaltiges Landmanagement, Ernährungssicherheit und Treibhausgasflüsse in terrestrischen Ökosystemen.
Responding to Rising Seas
  • 2019
  • Rapport

Responding to Rising Seas

There is an urgent need to ensure that coastal areas are adapting to the impacts of climate change. Risks in these areas are projected to increase because of rising sea levels and development pressures. This report reviews how OECD countries can use their national adaptation planning processes to respond to this challenge. Specifically, the report examines how countries approach shared costs and responsibilities for coastal risk management and how this encourages or hinders risk-reduction behaviour by households, businesses and different levels of government. The report outlines policy tools that national governments can use to encourage an efficient, effective and equitable response to ongoing coastal change. It is informed by new analysis on the future costs of sea-level rise, and the main findings from four case studies (Canada, Germany, New Zealand and the United Kingdom).
GAR_2019
  • 2019
  • Rapport

Global Assessment Report on Disaster Risk Management 2019

The Global Assessment Report on Disaster Risk Reduction (GAR) is a biennial global assessment of disaster risk reduction highlighting what’s new, spotting emerging trends, revealing disturbing patterns, examining behaviour and presenting progress in reducing risk. GAR is known for breaking new ground on risk and its reduction – challenging prevailing norms and provoking us all to re-examine our behaviour and our choices.
Coup de projecteur sur le climat suisse

Coup de projecteur sur le climat suisse

Faits et matériel supplémentaire du rapport «Coup de projecteur sur le climat suisse».
Eisberg in der Antarktis

IPCC Suisse

A la demande de l'Office fédéral de l'environnement, ProClim construisit la plate-forme du IPCC Suisse.