Le climat en Suisse

Par rapport au dernier tiers du 19e siècle (1864-1900) jusqu'en 2017, la température moyenne en Suisse a augmenté d'environ 2,1 degrés Celsius (en supposant que la tendance des 30 dernières années se poursuive). Le climat futur de la Suisse subira d’une part l’influence de tendances régionales et mondiales ; d’autre part, des facteurs locaux joueront un rôle éminent en raison de la complexité de la topographie.Modèles climatiques montrent que les températures devraient augmenter de façon significative dans l’ensemble de la Suisse au cours du XXIe siècle . Conjointement à ces changements, il faut compter avec des périodes chaudes et des vagues de chaleur estivales plus intenses et de plus longue durée, tandis que le nombre de journées et de nuits froides en hiver devrait diminuer. Ils projettent aussi une baisse des précipitations moyennes en été dans l’ensemble de la Suisse et leur hausse pendant les autres saisons dans certaines parties du pays ; toutefois, des fluctuations naturelles à court et moyen terme se superposeront à ces tendances et prédomineront pendant quelques décennies. Le changement climatiques dépendra de combien et à quelle vitesse les émissions de gaz à effet de serre peuvent être réduites. (Source: Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)

MeteoSchweiz: Klimabulletin Jahr 2019
  • 2020
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Rapport

Klimabulletin Jahr 2019

Das Klimabulletin gibt einen ausführlichen Überblick über den Witterungsverlauf im Jahr 2019.
L'hiver sans neige
  • 01.01.2020
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Annonce

Décembre très doux avec localement des records de chaleur

Avec le troisième mois de décembre le plus doux depuis le début des mesures, la Suisse a connu un début d'hiver extrêmement doux. Certaines vallées à foehn du Nord des Alpes ont même enregistré le mois de décembre le plus doux depuis le début des mesures. Le nombre d’heures de foehn a régionalement atteint la deuxième valeur la plus élevée pour un mois de décembre depuis le début des mesures automatiques en 1981. Au Sud des Alpes, il s'agit localement du mois décembre le plus arrosé de ces 50 dernières années.
Zürich, Seegfrörni 1963. ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv.
  • 16.12.2019
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Annonce

Gel complet des lacs suisses (« Seegfrörni ») et variabilité climatique

Il en faut beaucoup pour geler le lac de Zurich. La dernière fois que cela s'est produit, c'était en 1963. Malgré un faible nombre de données à l'époque, de tels événements du passé peuvent maintenant être mieux décrits à l'aide de nouvelles cartes de température.
Cumuls de précipitations en novembre 2019 en pourcent de la norme 1981–2010 (état au 28.11.2019)
  • 29.11.2019
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Annonce

Novembre avec des records de neige au Sud des Alpes

Alors que les conditions météorologiques n’ont pas été spectaculaires au Nord des Alpes, des quantités exceptionnelles de neige sont régionalement tombées au Sud des Alpes. La persistance de conditions nuageuses a engendré un manque extrême d’ensoleillement. Au Sud des Alpes, il s’agit d’un des mois les moins ensoleillés depuis le début des mesures. Avec ce mois de novembre légèrement plus doux que la normale s’achève le sixième automne météorologique le plus chaud depuis le début des mesures en 1864.
Climate Stripes Schweiz
  • 24.09.2019
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Annonce

Streifen als Klimabotschafter

MeteoSchweiz zeigt Klimastreifen des vergangenen und zukünftigen Klimas für die Schweiz. Die Erwärmung des Klimasystems beschleunigt sich. Mit konsequentem Klimaschutz sind zwei Drittel der zukünftigen Erwärmung vermeidbar. Die Weichen für das zukünftige Klima werden in der nahen Zukunft gestellt.
MeteoSuisse: Rapport climatologique 2018
  • 2019
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Rapport

Rapport climatologique 2018

Avec un écart de 1,5 °C par rapport à la norme 1981–2010, 2018 est l’année la plus chaude en Suisse depuis le début des mesures en 1864. Après un mois de janvier avec une douceur record à basse altitude, février a été très froid, surtout dans le seconde quinzaine, et mars frais. Le mois de janvier, avec ses fortes précipitations et des sommes mensuelles record dans 95 stations de mesures, n’a connu beaucoup de neige qu’en montagne. Le danger d’avalanches a été particulièrement élevé en janvier dans une grande partie des Alpes. Le 3 janvier, une tempête hivernale, nommée Burglind (ou Eléanor), a frappé la Suisse et a causé d’importants dégâts localement.
Coup de projecteur sur le climat suisse

Coup de projecteur sur le climat suisse

Faits et matériel supplémentaire du rapport «Coup de projecteur sur le climat suisse».