Le climat en Suisse

Par rapport au dernier tiers du 19e siècle (1864-1900) jusqu'en 2017, la température moyenne en Suisse a augmenté d'environ 2,1 degrés Celsius (en supposant que la tendance des 30 dernières années se poursuive). Le climat futur de la Suisse subira d’une part l’influence de tendances régionales et mondiales ; d’autre part, des facteurs locaux joueront un rôle éminent en raison de la complexité de la topographie.Modèles climatiques montrent que les températures devraient augmenter de façon significative dans l’ensemble de la Suisse au cours du XXIe siècle . Conjointement à ces changements, il faut compter avec des périodes chaudes et des vagues de chaleur estivales plus intenses et de plus longue durée, tandis que le nombre de journées et de nuits froides en hiver devrait diminuer. Ils projettent aussi une baisse des précipitations moyennes en été dans l’ensemble de la Suisse et leur hausse pendant les autres saisons dans certaines parties du pays ; toutefois, des fluctuations naturelles à court et moyen terme se superposeront à ces tendances et prédomineront pendant quelques décennies. Le changement climatiques dépendra de combien et à quelle vitesse les émissions de gaz à effet de serre peuvent être réduites. (Source: Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)

MeteoSuisse: Rapport climatologique 2018
  • 2019
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Rapport

Rapport climatologique 2018

Avec un écart de 1,5 °C par rapport à la norme 1981–2010, 2018 est l’année la plus chaude en Suisse depuis le début des mesures en 1864. Après un mois de janvier avec une douceur record à basse altitude, février a été très froid, surtout dans le seconde quinzaine, et mars frais. Le mois de janvier, avec ses fortes précipitations et des sommes mensuelles record dans 95 stations de mesures, n’a connu beaucoup de neige qu’en montagne. Le danger d’avalanches a été particulièrement élevé en janvier dans une grande partie des Alpes. Le 3 janvier, une tempête hivernale, nommée Burglind (ou Eléanor), a frappé la Suisse et a causé d’importants dégâts localement.
Klimareport 2017
  • 2018
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Rapport

Klimareport 2017

Das Jahr 2017 war in der Schweiz 0.8 Grad milder als die Norm 1981–2010. Im landesweiten Mittel war es das sechstwärmste seit Messbeginn 1864. Nach einem ungewöhnlich kalten Januar erlebte die Schweiz den drittwämsten Frühling und den drittwärmsten Sommer seit Messbeginn 1864. Zur extremen Wärme gesellte sich einer der schneeärmsten Winter sowie eine extrem trockene Herbstmitte. Die Alpensüdseite registrierte das sonnigste Jahr in den über 50-jährigen homogenen Messreihen.
Klimabulletin Jahr 2018
  • 2018
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
  • Rapport

Klimabulletin Jahr 2018

Wärme und Regenarmut ohne Ende, so präsentierte sich das Jahr 2018 in der Schweiz. Zehn von zwölf Monatstemperaturen lagen deutlich über der Norm, sechs davon im extremen Bereich. Die unendliche Wärme führte nicht nur zu einem neuen Jahresrekord, auch das Sommerhalbjahr war so warm wie noch nie seit Messbeginn 1864. Begleitet wurde die Rekordwärme von einer ungewöhnlichen monatelangen Regenarmut. In der Ostschweiz entwickelte sich das massive Regendefizit zu einem Jahrhundertereignis.
Risques et opportunités liés au climat
  • 2017
  • OFEV
  • Rapport

Risques et opportunités liés au climat

Le présent rapport répertorie et priorise les risques et opportunités liés au climat susceptibles de se présenter en Suisse d’ici 2060. Établi avec le concours de nombreux experts issus de l’administration ainsi que des milieux scientifiques et économiques, il regroupe et complète, dans une synthèse à l’échelle de la Suisse, les résultats de huit études de cas régionales. Il sert non seulement à vérifier et à poursuivre le développement de la stratégie d’adaptation de la Confédération, mais peut aussi être utilisé par les cantons et les régions pour élaborer leur propre stratégie et leur propre planification en matière d’adaptation.
Coup de projecteur sur le climat suisse. En bref
  • 2017
  • Académies suisses des sciences
  • ProClim
  • Fiche d'information

Coup de projecteur sur le climat suisse

Depuis le milieu du XXe siècle, la surface terrestre se réchauffe dans des proportions exceptionnellement élevées – et nous savons pourquoi : avec les émissions de gaz à effet de serre, les humains sont les principaux responsables de la modification du bilan énergétique de la Terre. Or la Suisse réagit au changement climatique avec une sensibilité supérieure à la moyenne. Elle a donc tout intérêt à ce que la communauté mondiale adopte rapidement et largement une économie et un mode de vie neutres en CO2.
Climate change, impacts and vulnerability in Europe 2016
  • 2017
  • EEA
  • Rapport

Climate change, impacts and vulnerability in Europe 2016

This European Environment Agency (EEA) report is an indicator-based assessment of past and projected climate change and its impacts on ecosystems and society. It also looks at society’s vulnerability to these impacts and at the development of adaptation policies and the underlying knowledge base. This report aims to support the implementation and review process of the 2013 EU Adaptation Strategy, which is foreseen for 2018, and the development of national and transnational adaptation strategies and plans.
Coup de projecteur sur le climat suisse

Coup de projecteur sur le climat suisse

Faits et matériel supplémentaire du rapport «Coup de projecteur sur le climat suisse».