Changement climatique et impacts

IPCC AR5

Principes de base du climat

En moyenne mondiale, la surface de la Terre se réchauffe considérablement depuis plusieurs décennies. Les émissions croissantes de gaz à effet de serre – en particulier de dioxyde de carbone (CO2) –, dues à la consommation de combustibles et carburants fossiles ainsi qu’au déboisement des forêts tropicales et à l’utilisation du sol, modifient le bilan radiatif de la planète. Mais le système climatique n’est pas constitué seulement de l’atmosphère, mais est influencé aussi par les océans, la glace et la neige, le sol, la végétation et les terres exploitées par l’homme. Ces composantes sont en échange permanent avec l’atmosphère. Si l’une d’entre elles se modifie, les autres changent également. Il s’ensuit qu’un réchauffement de l’atmosphère induit des changements dans l’ensemble du système, et que ceux-ci ont à leur tour des impacts sur le tout. Cette série de rétroactions peut affaiblir ou renforcer le changement initial. Avec l'augmentation continue des émissions de gaz à effet de serre, les changements climatiques causés par l'homme continueront de progresser à l'avenir. En particulier dans le cas d'événements extrêmes, il faut s'attendre à une amplification. Les changements provoqués et le changement climatique persisteront pendant des siècles. (Source: Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)
"Klima Schweiz" Teaser Klimaportal

Le climat en Suisse

Par rapport au dernier tiers du 19e siècle (1864-1900) jusqu'en 2017, la température moyenne en Suisse a augmenté d'environ 2,1 degrés Celsius (en supposant que la tendance des 30 dernières années se poursuive). Le climat futur de la Suisse subira d’une part l’influence de tendances régionales et mondiales ; d’autre part, des facteurs locaux joueront un rôle éminent en raison de la complexité de la topographie.Modèles climatiques montrent que les températures devraient augmenter de façon significative dans l’ensemble de la Suisse au cours du XXIe siècle . Conjointement à ces changements, il faut compter avec des périodes chaudes et des vagues de chaleur estivales plus intenses et de plus longue durée, tandis que le nombre de journées et de nuits froides en hiver devrait diminuer. Ils projettent aussi une baisse des précipitations moyennes en été dans l’ensemble de la Suisse et leur hausse pendant les autres saisons dans certaines parties du pays ; toutefois, des fluctuations naturelles à court et moyen terme se superposeront à ces tendances et prédomineront pendant quelques décennies. Le changement climatiques dépendra de combien et à quelle vitesse les émissions de gaz à effet de serre peuvent être réduites. (Source: Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)
Klimaszenarien Teaser Klimaportal

Les scénarios du changement climatique en Suisse

Le changement climatique ne se manifeste pas seulement par un changement de la température, mais a des impacts aussi sur les paramètres décrivant d’autres phénomènes, tels que les précipitations, l’évaporation, la couverture neigeuse et de glace, les courants atmosphériques et océaniques.
Earth

Incidences global

L’évolution du climat ne se manifeste pas seulement par un changement de la température, mais a des impacts aussi sur les paramètres décrivant d’autres phénomènes, tels que les précipitations, l’évaporation, la couverture neigeuse et de glace, les courants atmosphériques et océaniques. Non seulement les moyennes, mais également la répartition temporelle et spatiale de ces paramètres sont influencées, de même que l’ampleur que peuvent atteindre des événements extrêmes tels que les canicules, les fortes précipitations ou les sécheresses. Le changement de tous ces paramètres a une incidence sur de nombreux domaines de notre vie et sur notre environnement, par exemple sur la faune et la flore. La fonte des glaciers est l’un des indicateurs les plus significatifs des changements climatiques. Mais aussi les écosystèmes terrestres et marins montrent déjà des changements eux aussi. De nombreuses espèces ont vu se modifier leur répartition géographique, leurs activités saisonnières, leurs modèles de migration, leurs fréquences et leurs interactions. Les regions du monde seront affectées par les risques principaux dans des proportions différentes; il y aura des perdants et des gagnants. A l’échelle mondiale, l’aléa de la sécurité alimentaire fait partie, surtout dans les régions plus démunies, des conséquences potentiellement graves, au même titre que la menace des régions côtières par les ondes de tempête et par l’élévation du niveau de la mer. (Source: Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)
Gletscher

Incidences sur la Suisse

La température en Suisse pendant les cinquante dernières années a connu une augmentation en gros 1,6 fois plus importante que la température moyenne sur l’ensemble des terres émergées de l’hémisphère Nord et environ deux fois plus élevée.
Les plus grands défis du changement climatique pour la Suisse sont, d’une part, des extrêmes tels que les vagues de chaleur, les sécheresses ou les fortes précipitations, ainsi que l’avènement de dangers naturels en rapport avec ces événements. Ce sont aussi, d’autre part, les lentes transformations – en partie irréversibles – des paysages et des écosystèmes, tels que la fonte des glaciers ou des changements relatifs à la biodiversité, à la qualité de l’eau et à l’incidence des ravageurs et des maladies.Ces changements ont des impacts directs sur la société (par exemple sur la santé) et sur l’économie (par exemple sur le tourisme) et occasionnent des coûts déjà aujourd’hui. De plus, la Suisse est fortement insérée dans le tissu économique international. De ce fait, elle sera touchée aussi par des effets indirects du climat au niveau mondial, par exemple en matière de commerce extérieur. (Source: Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)
Teaser Klimaportal Chancen Risiken

Risques et opportunités

Les changements climatiques touchent de multiples façons la nature, la société et l’économie. Si l’on veut utiliser efficacement les moyens limités disponibles, il faut fixer des priorités. Cela permettra à la Confédération, aux cantons, aux communes et à d’autres parties concernées de planifier et mettre en oeuvre les mesures d’adaptation de façon coordonnée. En 2017 l' office fédéral de l'environnement a identifié 12 défis et les quelque 30 risques et opportunités prioritaires qui forment le paysage suisse des risques dans le contexte de l’adaptation aux changements climatiques. La conclusion de l'analyse est la suivante: il existe nettement plus de risques prioritaires (colonne de gauche) que d’opportunités prioritaires. Plusieurs défis (en particulier les fortes chaleurs, les dangers naturels, les maladies) concernent la santé de la population suisse. Il faut également tenir compte des impacts qu’auront les modifications du climat à l’étranger sur l’économie et la société suisses. La biodiversité est exposée à des risques importants, mais bénéficiera aussi de quelques opportunités. Certaines espèces et certains milieux feront partie des perdants, d’autres des gagnants. (Source: OFEV 2017: Risques et opportunités liés au climat. Une synthèse à l’échelle de la Suisse. Berne, OFEV)