• 27.05.2016
  • Communiqué de presse
  • Académie suisse des sciences naturelles

Election de Maria Schönbächler et Philippe Moreillon au Comité

Philippe Moreillon / Maria Schönbächler
×
Philippe Moreillon / Maria Schönbächler
Philippe Moreillon / Maria Schönbächler

La géologue Maria Schönbächler de l’EPF Zurich et Philippe Moreillon, vice-directeur de l’Université de Lausanne, ont été élus vendredi à Berne par les délégués de l’Académie des sciences naturelles (SCNAT) au sein de son Comité. Philippe Moreillon commencera son mandat le 1er juillet 2016 et Maria Schönbächler le 1er janvier 2017.

Maria Schönbächler est professeure à l’EPF de Zurich depuis 2012 et dirige actuellement l’Institut de Géochimie et de Pétrologie. Ses domaines de recherche concernent l’origine et le développement de la Terre ansi que ceux d’autres planètes. Elle a déjà remporté de nombreux Prix dont en 2007 la «médaille Paul Niggli» et en 2011 l’«ERC Starting Investigator Award». Elle s’efforce continuellement de rendre son travail accessible au plus grand nombre. Elle souligne que «la SCNAT donne un visage et une voix aux sciences naturelles en Suisse et permet à cette discipline d’être perçue comme une unité, ce qui facilite grandement le réseautage et l’interdisciplinarité». «C'est extraordinairement précieux», conclut-elle.

Le microbiologiste Philippe Moreillon est professeur depuis 2002 et vice-directeur de l’Université de Lausanne depuis 2006. Il a créé et dirigé le département de Microbiologie et s’est spécialisé dans les infections bactérielles et les résistances d’antibiotiques. A ses yeux, «la science signifie savoir et le savoir est universel. Le savoir inclut toutes les disciplines, des sciences naturelles aux sciences humaines. Néanmoins, même si le mot interdisciplinarité est sur toutes les lèvres, l’objectif reste difficile à atteindre». A travers son engagement à la SCNAT, il aimerait «renforcer le dialogue interdisciplinaire dans le milieu scientifique» qu’il estime avoir été un peu négligé durant le siècle des Lumières.

La SCNAT a par ailleurs distingué quatre nouveaux membres honoraires: Thierry Courvoisier pour sa précieuse contribution en tant que président de la SCNAT (2012-2015) à l’essor de l’Académie, au renforcement de son positionnement dans les milieux politique, scientifique et au sein de la société en général. Thierry Courvoisier a également oeuvré de manière décisive pour permettre une meilleure intégration du réseau des Académies suisses des sciences; Paul Messerli a pour sa part été honoré pour son engagement dans le domaine du conseil politique en matière scientifique, de même que pour sa collaboration au sein des Académies suisses des sciences; Felix Escher en reconnaissance de ses efforts dans la mise en oeuvre et la consolidation de la nouvelle orientation prise par la SCNAT à partir de 2007 ainsi que la réalisation du programme du jubilé des 200 ans de la SCNAT; Daniel Cherix enfin pour son rôle déterminant dans le développement de la SCNAT: à travers notamment son engagement dans la recherche au Parc national et ses efforts pour transmettre les connaissances en sciences naturelles au grand public, il a réussi brillamment à accomplir l’une des missions fondamentales de l’Académie, à savoir établir le dialogue avec la société.

  • Thèmes
    • Climat (456)
    • Changement climatique (379)
    • Recherche (318)
    • Science (202)
    • Énergie (186)
    • Plus de résultats
  • Organisations
    • CHIPP (111)
    • Académie suisse des sciences naturelles (99)
    • Forum Recherche génétique (93)
    • OFEV (89)
    • ProClim (73)
    • Plus de résultats
Expéditeur

Académie suisse des sciences naturelles