• 14.09.2020
  • Annonce
  • OFEN

L’électricité consommée en Suisse en 2019 provenait à 75% des énergies renouvelables

Strommasten
×
Strommasten
Strommasten

En 2019, les énergies renouvelables représentaient environ 75% de la consommation finale d’électricité en Suisse (74% en 2018), à raison de 66% pour la grande hydraulique et de 8,4% environ pour le photovoltaïque, l’énergie éolienne, la petite hydraulique et la biomasse. La part de l’énergie nucléaire s’élevait à 19% et celle des déchets et des agents énergétiques fossiles avoisinait 2%. La provenance et la composition de 4% de l’électricité fournie n’étaient pas vérifiables (6% en 2018). Comme l’électricité d’origine non vérifiable ne sera plus admise à partir de l’année de livraison 2020, les gros consommateurs se rabattent manifestement davantage sur l’énergie nucléaire indigène.

Les données sur le mix des fournisseurs suisses (mix d’électricité chez les consommateurs finaux, voir encadré) sont relevées chaque année et publiées dans le Cockpit du marquage de l’électricité (annexe et sur la plateforme www.marquage-electricite.ch). Les données publiées aujourd’hui renseignent sur l’électricité fournie en 2019. Depuis 2018, la déclaration intégrale obligatoire s’applique au marquage de l’électricité. Par conséquent, l’électricité d’origine inconnue, appelée «courant gris», n’est désormais plus admise que dans des cas exceptionnels et uniquement jusqu’à l’année de livraison 2020. Comme la plupart des pays voisins de la Suisse ne prévoient pas de garanties d’origine pour le courant issu de centrales conventionnelles, la Suisse a introduit des garanties dites de remplacement. Ainsi, l’électricité issue du charbon en provenance de l’étranger peut être déclarée comme telle et n’entre plus dans la catégorie générale du «courant gris». La part d’électricité issue du charbon importée au moyen de ces garanties de remplacement a diminué de moitié entre 2018 et 2019.

  • L’électricité fournie en 2019 a été produite à 66% par de grandes centrales hydroélectriques (comme en 2018). Comme l’année précédente, cette électricité a été produite à 76% en Suisse.
  • L’électricité fournie en 2019 a été produite à 19,1% dans des centrales nucléaires (17,3% en 2018). Cette part est inférieure à celle du nucléaire dans le mix de production suisse (35%). Comme l’année précédente, l’énergie d’origine nucléaire fournie provenait presque exclusivement de Suisse.
  • L’électricité fournie en 2019 provenait à 4,3% de sources d’énergie non vérifiables (6,3% en 2018). Avec l’introduction de la déclaration intégrale obligatoire en janvier 2018, les agents énergétiques non vérifiables ne sont plus admis, hormis dans les contrats de livraison pluriannuels conclus avant le 1er novembre 2017 (un délai de transition jusqu’à l’année de livraison 2020 s’applique à ces contrats). Conformément aux attentes, la part des agents énergétiques non vérifiables a baissé du fait de la déclaration intégrale. Les entreprises à forte consommation d’électricité acquièrent désormais des garanties de remplacement pour l’électricité d’origine fossile ou nucléaire provenant de centrales européennes, pour laquelle aucune garantie d’origine conventionnelle n’est établie (voir ci-dessus).
  • La part des nouvelles énergies renouvelables (énergie solaire, éolienne, biomasse et petite hydraulique) continue d’augmenter; elle est passée de 7,85% en 2018 à 8,4% en 2019. Environ 95% de cette électricité a été produite en Suisse et a bénéficié, à hauteur des trois quarts, d’un encouragement par le système de rétribution de l’injection axé sur les coûts (SRI).
  • Une faible part de l’électricité fournie en 2019 provenait d’agents énergétiques fossiles (2% contre 1,7% en 2018).

Mix de production ne rime pas avec mix des fournisseurs

L’électricité produite en Suisse est issue à 56,4% de la force hydraulique, à 35,2% de l’énergie nucléaire, à 2,6% des énergies fossiles et à 6% de nouvelles énergies renouvelables (mix de production suisse 2019). Mais la Suisse ne consomme pas que de l’électricité d’origine indigène. Il existe un commerce actif avec l’étranger (importation et exportation d’électricité). De ce fait, le mix de production suisse ne correspond pas à la composition moyenne de l’électricité livrée (mix des fournisseurs suisses).

Afin d’assurer la transparence concernant le mix des fournisseurs de chaque entreprise d’approvisionnement en électricité et de permettre aux consommateurs d’opter pour un produit spécifique en toute connaissance de cause, les entreprises suisses d’approvisionnement en électricité sont tenues par la loi depuis 2005 de déclarer la provenance et la composition de l’électricité qu’elles livrent. Cette déclaration est toujours faite rétroactivement, sur la base des données de l’année civile écoulée. Depuis 2006, ces données doivent être communiquées à tous les clients avec la facture d’électricité et depuis 2013, elles doivent par ailleurs être publiées sur la plateforme Internet www.marquage-electricite.ch.

Téléchargements/Liens

  • Thèmes
    • Climat (470)
    • Changement climatique (368)
    • Recherche (339)
    • Science (232)
    • Physique (197)
    • Plus de résultats
  • Organisations
    • CHIPP (127)
    • Académie suisse des sciences naturelles (121)
    • OFEV (104)
    • Forum Recherche génétique (91)
    • ProClim (76)
    • Plus de résultats
Expéditeur

OFEN