• 01.09.2020
  • Annonce
  • Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse

Août avec une vague de chaleur et des précipitations abondantes

sambucus nigra sureau noir
Image: M. Bolliger
×
sambucus nigra sureau noir
sambucus nigra sureau noir (Image: M. Bolliger)

La Suisse a connu l'un des mois d'août les plus chauds depuis le début des mesures en 1864. L’élément météorologique dominant de la première quinzaine du mois a été une vague de chaleur assez longue, mais plutôt modérée. Il y a eu d'autres journées tropicales dans la deuxième moitié du mois. Jusque vers la fin du mois, les précipitations sont restées déficitaires dans de nombreuses régions. Cependant, avec les pluies abondantes de la fin du mois, la somme des précipitations du mois d'août a été supérieure à la norme dans de nombreux endroits.

Avec une moyenne nationale de 15,2 °C ou 1,4 °C au-dessus de la norme 1981-2010, août 2020 sera l'un des mois d'août les plus chauds depuis le début des mesures en 1864. Bâle, Genève, Lugano et Locarno connaîtront leur troisième à cinquième mois d’août le plus chaud depuis le début des mesures.

Seul le mois d’août record de 2003 avait été nettement plus chaud avec une moyenne nationale de presque 18 °C. Il a été bien supérieur à tous les mois d'août précédents. Le deuxième mois d'août le plus chaud de 1992 a atteint une moyenne nationale d’un peu plus de 16 °C.

Un fort réchauffement il y a 30 ans

Vers la fin des années 1980, le mois d'août en Suisse s'est réchauffé en peu de temps d'environ 2 °C, passant d'une moyenne nationale d’un peu plus de 12 °C à un peu plus de 14 °C. Avant et après ce réchauffement rapide, aucune tendance significative à long terme vers des conditions plus chaudes ou plus froides ne peut être observée. Le réchauffement du mois d'août s'est donc produit en une seule fois et de manière massive, pour ainsi dire.

Début de mois très chaud

Le mois d'août a commencé par une Fête Nationale très chaude. Les températures maximales journalières ont dépassé 34 °C au Nord, alors qu’au Sud, elles sont restées juste en dessous de 34 °C. Le temps est resté très chaud au Sud le 2 août également avec des maximales entre 30 et 32 °C.

Intervalle frais

Le 2 août déjà, de l’air atlantique frais a atteint le Nord des Alpes. Les deux journées suivantes ont été pluvieuses dans toute la Suisse et très fraîches au Nord. Les températures maximales journalières se sont souvent situées entre 17 et 19 °C au Nord, entre 24 et 28 °C au Sud.

Une vague de chaleur plus longue

Avec l’établissement d’une période anticyclonique persistante à partir du 5 août, le plein été est revenu. Une vague chaleur s’est installée à partir du 6 août au Sud des Alpes, respectivement du 7 août au Nord des Alpes. La période avec des températures maximales journalières de 30 °C ou plus a duré 6 à 7 jours selon les régions. Les pics de température de part et d’autre des Alpes ont généralement atteint 32 à 33 °C, mais localement plus de 34 °C.

La chaleur en comparaison

C’est au Sud des Alpes, ainsi que sur l’ouest et le nord-ouest de la Suisse que la chaleur a été la plus intense. Au Sud et en Suisse romande, le mois d’août a été marqué par une deuxième vague de chaleur au cours de cet été 2020 avec une durée plus longue que la première. La première avait débuté le 27 juillet et a duré jusqu’au 1er août en Suisse romande, jusqu’au 2 août au Sud des Alpes.

En comparaison avec les vagues de chaleur prononcées des deux dernières décennies, la chaleur de l'été 2020 a été modérée et même faible dans certaines régions, comme le montre l'exemple de Berne dans la Figure 2. La vague de chaleur extrême d'août 2003, qui a duré environ deux semaines à l'échelle nationale, et la vague de chaleur de juillet 2015 au Sud des Alpes sont remarquables.

Du 13 au 18 août, les conditions météorologiques ont été déterminées par de l'air orageux chaud et humide arrivant en Suisse à partir du sud-ouest. Dans plusieurs régions, des orages avec de fortes précipitations, de la grêle et des rafales tempétueuses se sont manifestés. Ainsi, la ville de Genève a été violemment frappée par un orage le 13 août. Lausanne a également été touchée, mais dans une moindre mesure. Ce n'est que le 15 août qu’une dorsale mobile a apporté des conditions plus calmes.

Encore une fois très chaud

Après une crête de haute pression et le passage d’un front chaud peu actif le 19 août, deux autres journées tropicales ont suivi à l'échelle nationale. Au Sud des Alpes, la chaleur a persisté pendant quatre jours. Au Nord, les températures maximales journalières ont largement grimpé pour atteindre 31 à 33 °C et même jusqu’à 34-35 °C autour du Léman. En Valais, la température a localement atteint 36 °C. Au Sud, les températures maximales journalières se sont situées entre 30 et 32 °C.

Refroidissement apporté par un courant d’ouest

Après le passage d’un front froid le 22 août avec un peu de pluie au Nord et des pluies orageuses parfois fortes au Sud, la Suisse est restée sur le flanc nord de l’anticyclone des Açores dans un courant d’ouest. Les journées ont été assez ensoleillées avec des températures maximales journalières qui se sont souvent abaissées entre 22 et 24 °C jusqu’au 24 août. A l’abri des Alpes, le Sud des Alpes a conservé des températures élevées de l’ordre de 30 °C. Ce n’est qu’à partir du 24 août qu’elles ont commencé à légèrement baisser avec des valeurs maximales n’atteignant plus la barre des 30 °C.

Fort vent d’ouest

Le 26 août, une profonde dépression qui s'est déplacée de l'Angleterre à la mer Baltique a renforcé le courant d'ouest. Le vent d’ouest a soufflé avec des rafales de l’ordre de 40 à 70 km/h sur les régions de plaine du Nord des Alpes, de 70 à 100 km/h en montagne. La température maximale journalière a souvent atteint 28 à 30 °C autour du Léman, en Valais et au Sud des Alpes.

Précipitations abondantes à la fin du mois d'août

Jusqu'au 27 août, les précipitations sont restées déficitaires dans de nombreuses régions. Des précipitations normales ou excédentaires ont concerné la Suisse centrale et l’extrême nord du pays.

Avec un fort courant de sud-ouest, de l'air méditerranéen, chaud et humide a été continuellement entraîné contre le versant sud des Alpes du 28 au 30 août 2020. Les 28 et 29 août 2020, de fortes précipitations orageuses sont tombées au Tessin et dans les régions voisines du canton des Grisons. Les 29 et 30 août, les fortes précipitations se sont également étendues aux versants nord des Alpes centrales et orientales. Ces intempéries ont été provoquées par un petit système dépressionnaire se déplaçant du golfe de Gênes vers le nord-est à travers les Alpes.

En raison de ces précipitations abondantes, la somme des précipitations du mois d'août est passé en deux jours d'un niveau largement inférieur à la moyenne à un niveau largement supérieur.

Beaucoup d'eau dans le Sud des Alpes

Sur le versant sud des Alpes, les sommes sur deux jours, du matin du 28 août au matin du 30 août, ont atteint plus de 150 mm sur certains sites de mesure et localement plus de 260 mm dans la région de Maggia. Dans les zones voisines du Nord et du Centre des Grisons, 90 à 140 mm ont été mesurés. Sur plusieurs sites de mesure, les précipitations d'un mois d'août moyen sont tombées en deux jours. Le Mendrisiotto et le Sud du Val Poschiavo ont été significativement moins touchés, avec un total de 40 à presque 100 mm sur deux jours.

Pas si rare

En comparaison climatologique, ces sommes de deux jours ne sont pas si inhabituelles. Dans de nombreuses régions du versant sud des Alpes et du Nord et du Centre des Grisons, des précipitations de ce type se produisent plus souvent que tous les dix ans, localement tous les 10 à 25 ans.

On n'avait pas vu cela depuis longtemps

Le versant sud des Alpes est habitué à de très fortes précipitations. Néanmoins, l'intensité de la pluie du 29 août 2020 n'était pas courante pour certains endroits. La station de mesure de de Cevio, située dans une zone régulièrement touchée par des pluies très abondantes, a enregistré une somme journalière de 224,5 mm.

Les derniers cumuls quotidiens comparables à Cevio ont été enregistrés il y a plus de 30 ans, en 1987, année légendaire pour ses intempéries, où 222,7 mm sont tombés le 18 juillet et 235,6 mm le 24 août. Depuis lors, les sommes journalières les plus élevées sont restées nettement inférieures.

Moins d'eau dans le Nord

Sur le versant nord des Alpes, de fortes précipitations ont été enregistrées, notamment les 29 et 30 août 2020. Le versant nord est des Alpes a été principalement touché, avec des sommes sur deux jours de 80 à 100 mm et localement de 120 à 135 mm Ce type de précipitations cumulées sur deux jours se produisent environ tous les trois à cinq ans ou plus fréquemment.

Maturité des baies du sureau noir plus précoce que la normale

En août et septembre, les baies du sureau noir mûrissent. Cette année, cette phase s’est produite avec une avance de 9 jours par rapport à la moyenne depuis le début des observations en 1996. Au Tessin, on a pu observer des baies de sureau mûres dès la mi-juillet, au Nord des Alpes dès la fin juillet. Dans près de la moitié des stations, la maturation des fruits peut être classée dans la classe "très précoce", mais dans l'autre moitié dans la classe "normale", en particulier dans les sites où la maturation des fruits s’est produite après la mi-août.

Pour la période de maturité des fruits, non seulement la température estivale est importante, mais aussi la date de la floraison. Cette année, le sureau noir a fleuri en mai avec une avance importante de 17 jours sur la moyenne. Cette avance diminue maintenant avec le mûrissement des fruits, car juin et juillet n'ont apporté qu'une chaleur estivale modérée pendant de nombreux jours et la forte chaleur estivale ne s'est vraiment affirmée qu'à partir de la fin juillet.

Des fruits mûrs ont également été observés dans les sorbiers des oiseleurs, à de nombreuses stations très tôt par rapport à la période 1981-2010. Cependant, l'époque de la maturation de leurs fruits est difficile à observer, de sorte que les observations sont assez dispersées. Des colchiques d'automne en fleur ne sont apparus qu'en de rares endroits.

Tags

  • Climat
  • Eau
  • Alpes
  • Canicule
  • Grêle
  • Pluie
  • Précipitations
  • Thèmes
    • Climat (470)
    • Changement climatique (368)
    • Recherche (339)
    • Science (232)
    • Physique (197)
    • Plus de résultats
  • Organisations
    • CHIPP (127)
    • Académie suisse des sciences naturelles (121)
    • OFEV (104)
    • Forum Recherche génétique (91)
    • ProClim (76)
    • Plus de résultats
Expéditeur

Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse