• 01.09.2020
  • Annonce
  • Groupe de pilotage de la recherche sur le développement durable

Thèmes prioritaires de recherche pour un développement durable

Bonne note pour l’agenda de la SCNAT pour la recherche

L'exploitation minière en Namibie
Image: Wikipedia
×
L'exploitation minière en Namibie
L'exploitation minière en Namibie (Image: Wikipedia)

Sous la houlette de la SCNAT, l’Initiative pour la recherche en développement durable dégage des thèmes prioritaires pour la recherche dans ce domaine en Suisse. Lors de la réunion d’examen du projet, des spécialistes de renom ont maintenant donné une très bonne note à l’agenda ainsi fixé. Ils ont particulièrement apprécié l’approche systémique choisie mais ont aussi encouragé les auteures et auteurs à donner encore plus de poids à l’étude des options permettant d’aboutir à un changement.

Comment fonctionne une économie soucieuse du développement durable et comment pousser nos concitoyens à se pencher davantage sur cette question? Comment contrecarrer les effets négatifs, aussi divers que planétaires, de notre alimentation? Comment devenir au plus vite une société neutre en carbone et qu’est-ce que cela signifie au juste? Comment penser nos territoires afin que l’empreinte écologique soit acceptable et que la ville et la campagne cessent de se dissocier? Et sur quelles valeurs voulons-nous nous baser pour esquisser une vision d’avenir et imaginer des voies possibles vers le changement afin de nous y engager? Telles sont les questions au cœur des cinq champs thématiques prioritaires identifiés pour l’avenir par l’Initiative pour la recherche en développement durable de la SCNAT avec des représentantes et représentants de la communauté scientifique. Leur pertinence a été confirmée par un dialogue mené par le groupe de pilotage responsable avec des expertes et experts suisses et étrangers de renom.

Synergies et dilemmes

Ces spécialistes du monde scientifique et professionnel ont donné une très bonne note à l’agenda pour la recherche lors de la réunion d’examen qui s’est tenue début juillet. L’approche systémique, mise en avant par un sixième champ thématique lui revenant à part entière, les a particulièrement séduits. Ce chapitre supplémentaire met l’accent sur les dilemmes et synergies qui émergent des interrelations entre les différents objectifs de développement durable.

Les examinateurs encouragent les auteures et auteurs de l’agenda à donner une priorité encore plus forte à l’étude de options permettant d’aboutir à un changement. Ils ont par ailleurs suggéré d’accorder une plus grande importance aux questions liées à la démographie, à la santé, à la digitalisation et l’intelligence artificielle, aux marchés financiers et à la cohésion – ou érosion – sociale et à la démocratie, durement mise à l’épreuve.

La Suisse dans le contexte de la mondialisation

Les expertes et experts étaient également unanimement d’avis que les défis identifiés pour la Suisse devaient être considérés dans un contexte global. En ce qui concerne l’alimentation ou l’économie, par exemple, ils jugent important de savoir quelles modifications pourraient être apportées à ce qui se fait en Suisse, avec la Suisse ou à travers la Suisse dans le monde hyper-globalisé qui est le nôtre. Notre époque est marquée par des changements et bouleversements profonds – en témoignent la crise du Covid-19 ou le mouvement «black lives matter» – et, pour en tenir compte, l’agenda doit être conçu et perçu comme une feuille de route devant être sans cesse complétée et actualisée.

Coopérations dans le groupement des académies

Les spécialistes ont par ailleurs conseillé de mieux différencier les questions relatives à la justice sociale. Pour cette tâche comme pour d’autres, la collaboration de la SCNAT avec d’autres institutions sœurs du groupe des Académies suisses est essentielle. Comme l’a montré la réunion d’évaluation, des synergies intéressantes apparaissent notamment dans le domaine de la consommation et de l’alimentation. Les différents chapitres du livre blanc qui présentera les thèmes prioritaires début décembre 2020 seront remaniés en tenant compte des suggestions et commentaires des experts.

Les cinq grands thèmes en bref:

  • Economie du bien-être – systèmes économiques et financiers au service du développement durable
  • Alimentation durable, écocompatible et socialement supportable – visions et actions
  • Une société à zéro émission nette de gaz à effet de serre: comment réussir la décarbonation?
  • «Thriving Spaces» (territoires prospères et vivants) ou comment mieux gérer nos territoires – mobilité et transports, habitat et travail, fracture sociale, utilisation du sol
  • Valeurs, visions, options pour le changement – définition du bien-être comme base de transformation vers la durabilité

  • Thèmes
    • Climat (470)
    • Changement climatique (368)
    • Recherche (339)
    • Science (232)
    • Physique (197)
    • Plus de résultats
  • Organisations
    • CHIPP (127)
    • Académie suisse des sciences naturelles (121)
    • OFEV (104)
    • Forum Recherche génétique (91)
    • ProClim (76)
    • Plus de résultats
Expéditeur

Groupe de pilotage de la recherche sur le développement durable

Contact

Dr. Gabriela Wülser
SCNAT
Groupe de pilotage de la recherche sur le développement durable
Maison des Académies
Case postale
3001 Berne


E-mail