• 16.06.2020
  • Offre d'emploi

Recherche doctorant(e)s et postdocs

Logo Valpar.CH
Image: Valpar.CH
×
Logo Valpar.CH
Logo Valpar.CH (Image: Valpar.CH)

Dans le cadre du projet ValPar.CH, l’équipe de recherche interdisciplinaire examine les avantages et les valeurs ajoutées de l’infrastructure écologique (IE) dans les parcs d'importance nationale, avec le soutien de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Ce réseau de surfaces présentant un intérêt écologique est la condition préalable pour assurer les services des écosystèmes dans les domaines de l’environnement, de la société et de l’économie (services écosystémiques). Le projet de recherche ValPar.CH correspond à l’une des trois mesures partielles du projet pilote « Valorisation de l’infrastructure écologique dans les parcs », organisé dans le cadre du « Plan d’action de la Stratégie Biodiversité Suisse (SBS) ».

Le programme de recherche ValPar.CH examine les valeurs ajoutées de l’infrastructure écologique dans les parcs suisses d'importance nationale, sous mandat de l'Office fédéral de l'environnement. Le consortium interdisciplinaire composé de cinq établissements d’enseignement supérieur (Université de Zurich, Université des sciences appliquées de Zurich, Université de Lausanne, ETH Zürich et Université de Genève) recherche des doctorant(e)s et postdocs pour chaque Module de ce programme. Les travaux de recherche commenceront le 1er octobre 2020 et se termineront fin 2023.

Dans le contexte d’une exploitation durable des ressources, l’équipe de recherche analyse les valeurs de l’infrastructure écologique (IE) d’un point de vue social, économique et écologique. S’aidant de scénarios, elle évalue le développement possible d’une infrastructure écologique opérationnelle et cherche à comprendre quels sont les instruments nécessaires pour garantir son exploitation durable.

Les différentes perspectives des actrices et acteurs concernés, comme par exemple les gestionnaires forestiers et exploitants de terres agricoles, la population, les autorités ou les organisations de protection, jouent un rôle déterminant dans l’évaluation de l’infrastructure écologique (IE). Leurs points de vue et intérêts sont intégrés dans les différentes régions étudiées par le biais de méthodes participatives et ce, dès le début de l’évaluation.

Pour en savoir plus

  • Thèmes
    • Climat (458)
    • Changement climatique (355)
    • Recherche (331)
    • Science (225)
    • Physique (193)
    • Plus de résultats
  • Organisations
    • CHIPP (125)
    • Académie suisse des sciences naturelles (118)
    • OFEV (99)
    • Forum Recherche génétique (91)
    • ProClim (74)
    • Plus de résultats