• 29.10.2019
  • Communiqué de presse
  • Forum Biodiversité Suisse

La biodiversité est plus importante pour la santé qu'on ne le pensait auparavant

Fille dans la nature
Image: Dmitry Naumov, stock.adobe.com
×
Fille dans la nature
Fille dans la nature (Image: Dmitry Naumov, stock.adobe.com)

Le contact avec la nature permet le maintien en bonne santé. Ceci est confirmé par une analyse d’études scientifiques publiée par l'Académie des sciences naturelles (SCNAT) sous forme de fiche d’information. Par conséquent, la protection de la biodiversité est d'une grande importance pour relever les défis de santé publique. Ces derniers concernent notamment l'obésité, certaines maladies infectieuses, chroniques et non transmissibles, le développement de l'enfant, le vieillissement mental, la dépression et l'anxiété. Toute personne vivant en Suisse devrait donc avoir accès à une nature d’excellente qualité, écrivent les chercheurs.

Une approche préventive et globale en matière de santé est basée sur un environnement intact. La capacité de fonctionnement de ce dernier repose à son tour sur la biodiversité, c'est-à-dire sur la diversité des espèces, des gènes et des habitats. Un environnement naturel intact fournit non seulement de la nourriture et des médicaments, de l'air pur et de l'eau potable, mais il régule également le climat et dégrade les polluants.

De plus en plus d'études montrent que la contribution de la biodiversité à une vie saine est plus importante que ce que l’on croyait. En collaboration avec des chercheuses et chercheurs, le Forum Biodiversité de la SCNAT a analysé ces études. Leur conclusion : lepotentiel préventif et thérapeutique considérable de la biodiversité est actuellement largement inexploité.

Dose journalière de nature

L’immersion régulière dans la nature a de nombreux effets positifs sur la santé humaine : les espaces verts encouragent les gens à être physiquement actifs, à passer du temps avec amis et famille, à se détendre et à récupérer mentalement. C'est non seulement agréable, mais il a également été démontré que ce contact permet de combattre les maladies cardiovasculaires, le stress, la fatigue, l'anxiété, la dépression et l'obésité. Il est également prouvé que l'interaction avec la nature est associée à une fréquence cardiaque, une tension artérielle, des taux de vitamine D et de cortisol plus bénéfiques et un taux de diabète plus faible. Et les études montrent que les gens passent plus de temps dans des environnements riches en espèces, esthétiquement agréables, proches et sûrs.

Une dose quotidienne de nature est particulièrement indiquée pour la population urbaine. Les enfants notamment ont besoin d'espaces ouverts proches de la nature et de biodiversité. Une étude nationale menée au Danemark auprès de plus de 900 000 personnes a montré que les enfants qui avaient à peine grandi dans des espaces verts étaient jusqu'à 55 % plus susceptibles de développer des troubles psychiatriques, indépendamment des effets d'autres facteurs de risque connus.

La biodiversité tient les maladies à distance

La biodiversité ralentit également les maladies infectieuses chez l'homme car la fréquence et l'occurrence de nombreux agents pathogènes sont étroitement liées aux processus écologiques. A titre d’exemple, des milieux diversifiés abritent de nombreux hôtes inappropriés, ce qui permet de diluer la densité des pathogènes et de réduire le risque d'infection. Dans le cas des maladies infectieuses, la compréhension de l'écologie est donc cruciale, de même que les facteurs démographiques, socio-économiques et mondiaux.

Une nature diversifiée abrite de nombreux microorganismes différents. Ceux-ci favorisent la maturation nécessaire du système immunitaire. Il est clairement établi que les environnements riches en microbes, comme les exploitations agricoles, protègent contre les inflammations et les maladies auto-immunes. Le manque de contact des enfants et des adultes avec divers microbes pourrait être responsable de la susceptibilité croissante aux inflammations et aux allergies, soupçonnent les chercheurs.

Mise en valeur de la nature

Les chercheuses et chercheurs présentent plusieurs moyens d'action sur la manière de minimiser les menaces pour la santé et le bien-être humains que représente la perte continue de la biodiversité. Cela implique une planification urbaine durable et la création d'espaces verts plus nombreux, plus grands et plus diversifiés, ce qui constitue un défi, compte tenu de la tendance actuelle à la densification du milieu bâti. D’une part, ces espaces verts doivent être gérés en fonction des besoins des différentes personnes et de la biodiversité et d’autre part, reliés à l'environnement rural.

Aussi bien les milieux politiques que ceux du développement urbain et de l’aménagement du territoire, de l’agriculture et de la sylviculture, de même que de l'administration sont tous appelés aux niveaux local, régional et national à assurer à toutes et tous un accès égal à une nature de qualité dans leur vie quotidienne. Chercheuses et chercheurs affirment qu'il apparaît essentiel d'exploiter les synergies entre la protection de la biodiversité, du climat, de l'environnement et de la santé. En outre, il faut combler les nombreuses lacunes dans les connaissances sur l'interaction entre la biodiversité et la santé en Suisse. Cela nécessite un programme de recherche intégré, interdisciplinaire et transdisciplinaire, estiment les scientifiques.

  • Associations

La biodiversité, gage de santé?
  • 2019
  • Forum Biodiversité Suisse
  • Fiche d'information

La biodiversité, gage de santé?

Le contact avec la nature permet le maintien en bonne santé. Ceci est confirmé par une analyse d’études scientifiques publiée par l'Académie des sciences naturelles (SCNAT) sous forme de fiche d’information. Le conclusion: le potentiel préventif et thérapeutique considérable de la biodiversité est actuellement largement inexploité.

Tags

  • Thèmes
    • Climat (479)
    • Changement climatique (407)
    • Recherche (335)
    • Science (214)
    • Énergie (201)
    • Plus de résultats
  • Organisations
    • CHIPP (116)
    • Académie suisse des sciences naturelles (104)
    • OFEV (93)
    • Forum Recherche génétique (91)
    • ProClim (78)
    • Plus de résultats
Expéditeur

Forum Biodiversité Suisse

Contact

Dr. Danièle Martinoli
SCNAT
Forum Biodiversité Suisse
Maison des académies
Case postale
3001 Berne


+41 31 306 93 41
E-mail


Prof. Dr. Jakob Zinsstag
SWISS TPH
Case postale
4002 Basel


061 284 81 39
E-mail