La physique des particules explore les briques élémentaires de la matière et leurs interactions, qui déterminent la structure et les propriétés de la matière dans l'univers. Le portail web rend ces recherches fascinantes compréhensibles pour un public intéressé.en plus

Image : ESO, R. Fosburyen plus

Du laboratoire de physique au laboratoire politique

Lorsqu'on étudie la physique, on ne se projette généralement pas dans une carrière politique. Tel était le cas pour Barbara Schaffner - avant qu'il n'en soit autrement : aujourd'hui, cette femme de 55 ans met sa réflexion scientifique au service de la politique énergétique et des transports en tant que conseillère nationale.

Barbara Schaffner

Le portrait vidéo se trouve tout en bas.

Après sa scolarité à Anglikon et Wohlen (AG), Barbara Schaffner s'est engagée dans la voie académique : elle a étudié la physique à l'École polytechnique fédérale de Zurich et s'est spécialisée dans la physique médicale lors d'études post-diplôme. À l'Institut Paul Scherrer, un grand institut de recherche du domaine des EPF à Villigen (AG), elle a obtenu un doctorat sur l'utilité thérapeutique des faisceaux de protons utilisés pour combattre les tumeurs cancéreuses. Elle a ensuite travaillé pendant près de dix ans à Baden dans une entreprise de technologie médicale.

"Mais la crise climatique s'en est mêlée", raconte Barbara Schaffner avec un sourire. Elle a pris un nouveau départ professionnel en faisant un master en sciences énergétiques à l'EPFZ. Dès lors, elle a dirigé des projets photovoltaïques et s'est ensuite mise à son compte avec un bureau de conseil en énergie.

Parallèlement, elle a apporté son expertise à la politique, en tant que voix du Parti vert libéral, dont elle fait partie depuis sa création en 2004. Dès 2011, elle a fait de la politique au Grand Conseil zurichois, et depuis 2018, elle est présidente de la commune d'Otelfingen, dans l'Unterland zurichois, qui compte 3000 habitants. Un an plus tard, elle a fait le saut à Berne pour siéger au Conseil national, un mandat qu'elle tentera de défendre lors des élections de l'automne 2023. Ses domaines de prédilection sont la politique énergétique et la politique des transports.

Le passage de la physique à la politique peut paraître étonnant. Mais il reflète peut-être aussi le fait que cette mère de deux enfants adultes a toujours été prête à entreprendre de nouvelles choses dans sa vie. Elle a planifié sa propre maison selon le standard MINERGIE, efficace sur le plan énergétique, et a plus tard - après ses études à l'EPF en sciences énergétiques - construit elle-même une installation photovoltaïque sur le toit. Son enthousiasme pour la voile l'a amenée jusqu'à l'archipel du Pacifique sud-ouest. Elle a traversé l'Atlantique à deux reprises en tant que skipper responsable d'un yacht à voile.

Auteur: Benedikt Vogel

Quelques questions personnelles à Barbara Schaffner:

Où souhaitez-vous vivre ?
Dans un endroit chaud, avec beaucoup de verdure et d'eau.

Quel est pour vous le bonheur terrestre parfait ?
Être assise sur la proue d'un voilier et observer les dauphins.

Quelles sont les erreurs que vous excusez le plus facilement ?
Les mésaventures

Quel est pour vous le plus grand malheur ?
Perdre des proches

Votre personnage historique préféré ?
Nelson Mandela

Votre activité préférée ?
Se promener dans mon jardin

Votre fleur préférée ?
Chardon bleu

Votre oiseau préféré ?
Mes poules à barbe d'Appenzell

Qu'est-ce que vous détestez le plus ?
La fourberie et les intrigues

Quel don naturel aimeriez-vous posséder ?
Voler comme un oiseau

Comment aimeriez-vous mourir ?
Avant mes enfants

Votre devise ?
Il ne faut pas vouloir prévoir l'avenir, mais le rendre possible. (Antoine de Saint-Exupéry)

Barbara Schaffner

Catégories

  • Carrière
  • Encouragement de la relève
  • Politique