• 19.05.2020
  • Communiqué de presse
  • Académie suisse des sciences naturelles

Prix Schläfli 2020 pour les quatre meilleures thèses de doctorat en sciences naturelles

Winners of the Prix Schläfli 2020
×
Winners of the Prix Schläfli 2020
Winners of the Prix Schläfli 2020

Les orbites des galaxies naines, les forces dans des matériaux comme le téflon, l’histoire à travers le pollen, une nouvelle couche protectrice à l’extrémité des racines – l’Académie des sciences naturelles (SCNAT) a décerné le Prix Schläfli 2020 aux quatre plus importantes découvertes de jeunes chercheur·e·s des universités suisses. Alice Berhin (biologie), Oliver Müller (astronomie), Robert Pollice (chimie) et Fabian Rey (sciences de la terre) reçoivent le Prix pour les connaissances acquises dans le cadre de leur thèse. Quatre des candidat·e·s au Prix Schläfli ont également été choisi·e·s pour participer en tant que jeunes scientifiques à la prestigieuse 70e rencontre de Lindau des lauréat·e·s du Prix Nobel.

Alice Berhin a découvert une toute nouvelle structure des racines des plantes dans sa thèse à l’Université de Lausanne, une sensation au 21e siècle ! Dans sa thèse menée à l’Université de Bâle, Oliver Müller a montré pour sa part que les galaxies naines peuvent également se déplacer de manière ordonnée autour de leurs galaxies centrales - remettant ainsi en question le modèle standard de la cosmologie. A travers sa thèse menée à l’EPF de Zurich, Robert Pollice a, quant à lui, analysé la cohésion de matériaux tels que les perfluoroalcanes, dont le téflon, ce qui constitue un premier pas vers la réduction de la pollution de l’environnement et des risques sanitaires. Dans sa thèse de doctorat à l’Université de Berne, Fabian Rey, lui, décrit plus précisément que jamais l’utilisation du sol et l’histoire de la végétation de deux lacs du Mittelland bernois, le lac de Burgäschi et le lac de Moos. À cette fin, il a analysé des centaines de milliers de graines de pollen.

Le Prix Schläfli est décerné chaque année aux quatre meilleures thèses en sciences naturelles. Ce Prix est décerné depuis 1866. Depuis 2019, les candidat·e·s Suisses à la conférence de Lindau des Prix Nobel sont également désigné·e·s parmi les candidat·e·s au Prix Schläfli. Chaque année, 30 à 40 lauréat·e·s du Prix Nobel discutent avec de jeunes chercheur·e·s lors de la conférence. La réunion prévue pour 2020 a été reportée à 2021 en raison de la pandémie de Covid 19.

  • Associations

Fabian Rey, Prix Schläfli 2020
  • 19.05.2020
  • Académie suisse des sciences naturelles
  • Annonce

Fabian Rey – écrire l’histoire avec le pollen

Fabian Rey a examiné des centaines de milliers de graines de pollen - et a ainsi analysé plus précisément que jamais l’utilisation des terres et l’histoire de la végétation. Il reçoit pour cela le Prix Schläfli en géosciences.
Oliver Müller, Prix Schläfli 2020
  • 19.05.2020
  • Académie suisse des sciences naturelles
  • Annonce

Oliver Müller – Les galaxies naines ne sont finalement pas si chaotiques

Avec sa thèse, le chercheur a défié le modèle standard de la cosmologie: il a pu montrer que les galaxies naines ne sont pas toujours en mouvements chaotiques, mais peuvent également orbiter autour de l’axe principal de leur galaxie centrale. Pour cela, Oliver Müller reçoit le Prix Schläfli en astronomie.
Alice Berhin, Prix Schläfli 2020
  • 19.05.2020
  • Académie suisse des sciences naturelles
  • Annonce

Alice Berhin – Un nouveau chapitre de l’anatomie végétale

On pensait déjà connaître l’anatomie des plantes. Et puis Alice Berhin découvre une sorte de couche protectrice sur la racine des semis. Pour cela, elle reçoit le Prix Schläfli en biologie.
Robert Pollice, Prix Schläfli 2020
  • 19.05.2020
  • Académie suisse des sciences naturelles
  • Annonce

Robert Pollice – Ce qui unit le monde

A l’adolescence déjà, il a remporté des médailles aux Olympiades internationales de chimie. Un autre Prix l’accompagne désormais : le Prix Schläfli en chimie. Robert Pollice l’a reçu pour ses recherches sur les propriétés des matériaux qui sont d’une grande importance, par exemple, en nanomédecine.
Expéditeur

Académie suisse des sciences naturelles