• 08.10.2015
  • Communiqué de presse
  • Platform Chemistry
  • Université de Fribourg

L’ancien Institut de chimie de l’Université de Fribourg reçoit le «Chemical Landmark 2015»

Chemical Landmark 2015 : L’ancien Institut de chimie de l’Université de Fribourg
×
Chemical Landmark 2015 : L’ancien Institut de chimie de l’Université de Fribourg
Chemical Landmark 2015 : L’ancien Institut de chimie de l’Université de Fribourg

L’Académie des sciences naturelles remet le titre de «Chemical Landmark» au premier Institut de chimie de l’Université de Fribourg, qui, elle-même, décerne le «Fribourg Chaim Weizmann Lecture» au Prix Nobel Alan J. Heeger. C’est justement dans l’ancien institut fribourgeois que Chaim Weizmann a obtenu son doctorat et que des chercheurs ont synthétisé pour la première fois la phtalocyanine, un colorant synthétique très utilisé dans la fabrication de peinture.

Cette année, l’attribution du «Chemical Landmark» par l’Académie des sciences naturelles est associée à la conférence annuelle du «Fribourg Chaim Weizmann Lectureship». Alexander von Zelewsky, professeur émérite de chimie de l’Université de Fribourg, prononcera un discours, puis une plaque commémorative anodisée en couleur avec de la phthalocyanine sera dévoilée et accrochée au bâtiment. Le lauréat du «Fribourg Chaim Weizmann Lecture 2015», professeur de chimie à la University of California, Santa Barbara et Prix Nobel de Chimie en 2000, Alan J. Heeger donnera ensuite une conférence intitulée «Creativity, Discovery and Risk – Nobel Prizes Past and Future».

A l’initiative du Conseiller d’Etat Georges Python, c’est en 1896 que l’Université de Fribourg a inauguré son ancien Institut de chimie, en tant que section de la Faculté des sciences, à Pérolles, un lieu qui ne faisait alors pas encore partie de la Ville de Fribourg. Augustin Bistrzycki et René Thomas-Mamert ont aménagé le premier laboratoire dans une ancienne fabrique de wagons, utilisée comme caserne et arsenal, où ils ont combiné leur culture de formation, respectivement allemande et française, avec succès.

L’ancienne fabrique de wagons a hébergé l’Institut de chimie fribourgeois, dans lequel de nombreux chimistes ont suivi leurs études, jusqu’en 1974. C’est d’ailleurs là que Chaim Weizmann a obtenu son doctorat en 1899. Les recherches effectuées au sein de cet Institut ont beaucoup fait parler d’elles. En particulier, lorsqu’en 1927, Edmond von der Weid et Henri de Diesbach sont parvenus, pour la première fois, à y synthétiser la phtalocyanine. Quand ils ont constaté l’extrême stabilité de cette molécule, ses propriétés techniques en tant que colorant étaient encore méconnues. A l’heure actuelle, environ 25 % de tous les pigments organiques la contiennent.

Les «Chemical Landmarks» de la Platform Chemistry attirent l’attention sur le patrimoine scientifique et technologique de la chimie suisse. En distinguant des édifices historiquement significatifs comme «Monuments historiques de la chimie», ils les valorisent en tant que partie de de notre héritage culturel. L’ancien institut de chimie de l’Université de Fribourg est le septième bâtiment à recevoir ce titre. Les précédentes distinctions ont été attribuées à la première fabrique chimique à Winterthur (2009), à l’ancien bâtiment de chimie de l’EPFZ (2010), au laboratoire de J.-C. Galissard de Marignac à Genève (2011), à la Rosental-Areal et aux archives de l’entreprise Novartis à Bâle (2012), à l’usine Lonza à Visp (2013) et au laboratoire de Schloss Reichenau (GR) (2014).

Téléchargements/Liens

Tags

Expéditeur

Platform Chemistry

Expéditeur

Université de Fribourg