Contributions

Contributions actuelles                         Toutes les contributions                         Recherche de contributions


18.2.2020:
Rétrospective du SWIFCOB 20: Investir dans la biodiversité

Le « Swiss Forum on Conservation Biology » SWIFCOB est un événement annuel du Forum Biodiversité Suisse. Le SWIFCOB 20 a réuni environ 230 scientifiques, représentant-e-s du secteur de la finance et des assurances, expert-e-s de l’administration, bureaux d’études et organisations de conservation de la nature. Il s’agissait de savoir comment le secteur financier et l’État peuvent assumer les risques et les opportunités liés à la biodiversité.
Détails...


18.2.2020:
La population s’inquiète de plus en plus de l’environnement

La part de la population jugeant la qualité de l’environnement en Suisse très bonne ou plutôt bonne est passée de 92% en 2015 à 84% en 2019. Plus de 50% de la population estime que la perte de biodiversité est très dangereux pour l’être humain et pour l'environnement.
Détails...


18.2.2020:
2020 GBIF Young Researchers Award: postuler maintenant!

Comme les années précédentes, le réseau GBIF décerne deux prix pour des travaux de master et thèses de doctorat qui se basent sur les données GBIF. Les candidates et candidats peuvent postuler jusqu’au 15 avril auprès de GBIF Suisse.
Détails...


18.2.2020:
Recherche de pointe à Berne en faveur de la nature et des hommes

La Wyss Academy for Nature est un centre de recherche et de mise en œuvre de premier plan au niveau mondial dans le domaine de la nature et des hommes à l’Université de Berne. 200 millions de francs y seront investis au cours des 10 prochaines années.
Détails...


18.2.2020: Publications supplémentaires
Connaître, conserver et promouvoir les arbres-habitats

Les arbres avec des cavités, des blessures, du bois mort dans le houppier, des excroissances ou du lierre sont autant d’habitats pour une multitude d’espèces spécialisées. Il est donc logique de protéger les arbres qui ont de tels dendromicrohabitats. Une nouvelle notice pour le praticien du WSL explique comment identifier, protéger et promouvoir ces « arbres-habitats ».
Détails...


18.2.2020: Publications supplémentaires
La perte de biodiversité menace la stabilité des marchés financiers

Les risques financiers liés à la perte de la biodiversité sont sous-estimés. Les risques devraient être de plus en plus mis en avant, notamment dans la perspective de la Conférence des Nations unies sur la biodiversité qui se tiendra à Kunming (Chine) en octobre 2020.
Détails...


18.2.2020: Recherche internationale
Mettre en lumière et combler le fossé entre recherche et pratique

Pourquoi les résultats des recherches dans le domaine de la conservation de la nature ne sont-ils pas mis en pratique? La revue spécialisée Biological Conservation a publié un numéro spécial avec 14 contributions sur ce sujet. Les chercheurs font remarquer entre autres qu’il faut accorder plus d’attention à la collaboration transdisciplinaire.
Détails...


18.2.2020: Recherche internationale
Développement de la population humaine et déclin de la biodiversité: relation plus complexe qu’avéré

Dans le débat scientifique et politique sur les causes de l’extinction des espèces, la croissance démographique rapide est souvent citée comme le principal facteur indirect. Cependant, les processus démographiques comme la croissance de la population n’ont pas nécessairement des conséquences négatives sur la biodiversité.
Détails...


18.2.2020: Recherche internationale
Plus l’empreinte écologique est importante, plus la diversité des espèces est réduite

À cause du type et de l’intensité de l’utilisation des terres, l’aire de répartition de nombreuses espèces de vertébrés s’est réduite. C’est ce que montre l’analyse d’un vaste ensemble de données mondiales sur l’empreinte écologique des humains. Pour certaines espèces, l’aire de répartition est fortement altérée dans son ensemble.
Détails...


18.2.2020: Recherche internationale
Les animaux morts aussi sont importants pour l’écosystème

Les cadavres d’animaux jouent un rôle important dans la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes. Non seulement les carcasses fournissent de la nourriture à de nombreuses espèces animales, mais leurs nutriments contribuent également à la croissance plus forte des plantes au niveau local. Cela favorise à son tour de nombreux insectes herbivores et leurs prédateurs.
Détails...


18.2.2020: Recherche internationale
Champignons plus vieux qu’on ne le pensait

Les premiers champignons sont apparus 300 millions d’années plus tôt que ce que les scientifiques croyaient jusqu’à présent. Les champignons ont probablement été des partenaires importants pour les premières plantes qui ont colonisé les continents.
Détails...


18.2.2020: Recherche internationale
Lancement du nouveau programme de travail de l’IPBES jusqu’en 2030

Le coup d’envoi du nouveau programme de travail de la Plateforme intergouverne-mentale sur la biodiversité IPBES jusqu’en 2030 a été lancé. Il est conçu de manière flexible de sorte que l’IPBES pourra répondre rapidement au besoin des consultations scientifiques. Les fonctions centrales de l’IPBES seront également mieux intégrées dans le nouveau programme de travail.
Détails...


18.2.2020: Recherche suisse
Effet positif des nichoirs sur la population de faucons crécerelles

Les populations de faucons crécerelles sont en augmentation grâce aux nichoirs. Ces derniers améliorent le succès de reproduction car les nichoirs sont plus sûrs que les sites naturels de reproduction. Comme les individus qui émigrent renforcent d’autres populations, l’installation de nichoirs a donc un effet positif à grande échelle.
Détails...