Contributions

Contributions actuelles                         Toutes les contributions                         Recherche de contributions


18.12.2019: Recherche internationale
Facteurs de réussite pour la mise en œuvre de projets de mise en réseau

La mise en réseau d’habitats morcelés est une mesure importante pour la conservation de la nature. Sur la base de 263 projets de mise en réseau du monde entier, des chercheurs ont identifié les facteurs de succès pour une mise en œuvre réussie. Il s’agit notamment de visions ambitieuses et d’objectifs concrets, d’une gestion de projet à long terme, d’un financement adéquat, de la communication avec les acteurs et de la prise en compte de critères scientifiques.
Détails...


18.12.2019: Recherche internationale
Les plantes modérément communes accusent le déclin le plus marqué

En matière de conservation de la nature, les espèces les plus rares et les plus menacées font souvent l’objet d’une plus grande attention que les espèces communes. Des relevés de terrain systématiques dans le nord-est de l’Allemagne montrent à présent que des espèces végétales qui étaient encore largement répandues il y a quelques décennies, ont fortement reculé entre 1980 et 2000, en particulier à cause de l’utilisation d’engrais chimiques à grande échelle.
Détails...


18.12.2019: Recherche internationale
Meilleur développement de l’enherbement avec des semences régionales

Les semences d’origine régionale sont mieux adaptées aux conditions locales que les semences standards. C’est ce que montre une étude réalisée en vue d’un nouveau cadre juridique en Allemagne. L’utilisation de semences autochtones y sera obligatoire à partir de 2020 pour les enherbements dans les paysages naturels. Des exigences similaires ont cours en Suisse, mais leur mise en œuvre fait toujours défaut.
Détails...


18.12.2019: Recherche internationale
Rapport de l’IPBES: le résumé à l’intention des décideurs fait peau neuve

À sa septième session à Paris, la Plénière de l’IPBES a approuvé le résumé à l’intention des décideurs de l’évaluation mondiale. Il s’agit de la première publica-tion de l’IPBES qui analyse les développements à l’échelle mondiale des sociétés et leur impacts sur la biodiversité et les services écosystémiques. Elle est désor-mais disponible sous une forme retravaillée et attractive.
Détails...


18.12.2019: Recherche internationale
Tourbières asséchées: peuvent certaines espèces compenser les pertes de CO2?

Une étude de la littérature conclut que les tourbières européennes ont subi un assèchement important au cours des 300 dernières années, dû en grande partie à l’activité humaine. Elles menacent ainsi de devenir des sources de dioxyde de carbone. Le changement climatique, qui se traduit avant tout par des étés plus secs et plus chauds, pourrait encore aggraver ce problème. Mais il y a aussi de bonnes nouvelles: des chercheurs ont identifié deux espèces de sphaignes qui pourraient s’adapter à des conditions plus chaudes et plus sèches et contribuer à limiter le dégagement de CO2.
Détails...


18.12.2019: Publications supplémentaires
Biotopes d’importance nationale: entretien et remise en état nécessaires

Dans le cadre du suivi des effets de la protection des biotopes en Suisse, les modifications des biotopes d’importance nationale sont répertoriées depuis 2012. Les premiers résultats montrent une tendance inquiétante: la qualité des milieux s’est détériorée ces 20 dernières années, et la législation en vigueur n’est pas respectée.
Détails...


18.12.2019: Recherche internationale
Impact positif de la biodiversité sur les rendements agricoles

Afin de comprendre les relations entre les cultures, la biodiversité en surface et les services écosystémiques pour l’agriculture, des chercheurs ont analysé des séries de données du monde entier, provenant de nombreuses études axées sur la pollinisation et la lutte naturelle contre les ravageurs. Il ressort clairement qu’une biodiversité élevée a une influence positive sur les rendements agricoles. Les effets sont d’autant plus importants que la diversité des espèces est grande et que le paysage agricole est pourvu de petites structures.
Détails...


18.12.2019: Publications supplémentaires
Les sols tourbeux: précieux et irremplaçables

En Suisse, une pression croissante s’exerce sur les sols marécageux exploités intensivement par l’agriculture. Si ces sols sont dégradés, leur potentiel de régénération est perdu à jamais. Dans le cadre d’un projet sur la gestion des sols drainés (projet «Umgang mit drainierten Böden»), les trois cantons d’Argovie, de Berne et de Zurich ont maintenant publié un argumentaire pour la protection de cette précieuse ressource naturelle.
Détails...


18.12.2019: Publications supplémentaires
Politique étrangère: idées pour surmonter la crise de la biodiversité

Le Think Tank suisse «foraus» a développé des idées sur la manière dont la politique étrangère pourrait contribuer à maîtriser la crise de la biodiversité. De ce processus sont ressorties 43 idées concrètes dont quatre ont été élaborées plus en détail. Le processus et les idées ont fait l’objet d’une publication.
Détails...


18.12.2019: Recherche suisse
Seules les forêts diversifiées protègent contre les glissements

Quel type de forêt prévient les glissements de terrain et les coulées de boue ? Une base de données répertoriant plus de 750 glissements livre des réponses. Une structure la plus variée possible de la forêt offre la meilleure protection contre les glissements, que ce soit sous terre ou en surface.
Détails...


18.12.2019: Recherche suisse
Cours sur la connaissance des espèces 2020: inscriptions ouvertes!

InfoSpecies propose une offre étendue de cours et de formations continues. Les informations sur ces cours et d’autres encore en matière de connaissance des espèces, sont en permanence disponibles en ligne sur le site des cours sur la connaissance des espèces. En plus des cours de connaissance des espèces, InfoSpecies propose également pour la première fois en 2020 le cours «Principes de base de la conservation des espèces».
Détails...


18.12.2019: Recherche suisse
Conférence sur la protection de la nature dans et autour de Bâle le 31. janvier 2020

L’Institut de protection de la nature, du paysage et de l’environnement (Institut für Natur-, Landschafts- und Umweltschutz NLU) organise le 31. janvier 2020 une demi-journée consacrée aux problèmes actuels, aux projets de recherche en cours et aux possibles solutions pour la protection de la nature dans la région de Bâle. La conférence s’adresse aux employés de la fonction publique, aux personnes de la pratique et d’organisations environnementales, aux gymnasien-ne-s et étudiant-e-s et à toute personne intéressée en général par les questions de protection de la nature.
Détails...


18.12.2019: Recherche suisse
Plus il y a de champignons et de bactéries dans les sols, meilleurs sont les services écosystémiques

Nos sols fournissent d’importants services écosystémiques. Ces services ne peuvent cependant être fournis que grâce aux milliers d’espèces de champignons et de bactéries qui y vivent. Des chercheurs suisses ont montré que la qualité des fonctions de l’écosystème augmente avec la diversité des espèces de la communauté microbienne du sol, ce qui à son tour a un effet positif sur l’agriculture.
Détails...


18.12.2019: Recherche suisse
Un nouveau livre sur les oiseaux et la biodiversité du Valais

Richement illustré et scientifiquement documenté, l’ouvrage «Oiseaux et biodiversité du Valais: comment les préserver» ne délecte pas seulement l’œil du lecteur, mais il titille également sa curiosité, informant et sensibilisant sur le patrimoine naturel unique de la Haute Vallée du Rhône, tout en offrant des clefs de gestion pour le futur. Rédigé par un collectif d’auteurs valaisans, le livre vient de paraître sous les auspices de la Station ornithologique suisse de Sempach.
Détails...


18.12.2019: Recherche suisse
Le changement climatique menace la flore des combes à neige

La répétition d’inventaires floristiques après plus de 23 ans dans des combes à neige ainsi que sur des crêtes ventées aux environs de Zermatt (Valais) montrent que les communautés végétales originales se modifient sous l’influence du changement climatique: bien qu’elles deviennent plus riches en espèces, les nouvelles espèces sont des généralistes thermophiles provenant des pelouses alpines environnantes. Cela conduit dans l’ensemble à une homogénéisation des différentes communautés d’espèces. Parce que l’abondance et la durée de la couverture neigeuse diminue, les combes à neige montrent une nette tendance vers des conditions plus sèches. Ainsi, les combes à neige humides sont certainement parmi les communautés végétales alpines les plus menacées par les changements climatiques.
Détails...