Arrière-plan du projet

Qui était Charles Darwin?

Né dans la ville anglaise de Shrewsbury, le jeune Charles Robert étudia d’abord la médecine à Edimbourg, puis la théologie à Cambridge – mais c’était avant tout les sciences naturelles qui l’intéressaient.

Peu après la fin de ses études, son maître de botanique, à Cambridge, lui proposa de participer à une expédition cartographique comme hôte payant du capitaine. En décembre 1831, le Beagle gagna le large et offrit à Darwin l’occasion unique d’effectuer cinq années durant des observations scientifiques tout autour du globe. Fêté à son retour comme collectionneur et grand voyageur, Darwin entreprit d’examiner pas à pas les mécanismes de la transformation des espèces. Ce n’est qu’en 1859, après de longues hésitations, qu’il publia son œuvre intitulée « On the origin of species».

Darwin y défend quatre hypothèses, qui constituent la base de sa théorie de l’évolution :

  • Le monde n’est pas stable, mais est soumis sans cesse à un processus de transformation
  • Tous les organismes sont issus d’ancêtres communs
  • L’évolution se déroule peu à peu par variation suivie de sélection.
  • Les individus les mieux adaptés produisent le plus de descendants, par quoi les moins bien adaptés sont évincés.

L’idée de transformation des espèces n’était pas nouvelle au milieu du 19e siècle, cependant le principe de sélection de Darwin avait un caractère éminemment explosif sur les plans scientifique et sociopolitique. Son modèle ne s’est imposé que lentement. Sa percée décisive n’a eu lieu que vers le milieu du 20e siècle, grâce à la génétique et à la recherche sur les populations.

Charles Darwin est mort le 19 avril 1882.