Le forçage génétique. Réflexions éthiques sur l’utilisa- tion du forçage génétique (gene drive) dans l’environnement

Le forçage génétique (gene drive) est un procédé biologique permettant d’accélérer la transmission de gènes chez les organismes se reproduisant de manière sexuée. Selon les lois de Mendel, la probabilité que les indivi- dus de la génération suivante héritent d’une variante d’un gène (allèle) est de 50 %. Avec le forçage génétique, la probabilité qu’ils se voient transmettre un allèle donné est beaucoup plus élevée.

CENH (2020) Forçage génétique
Image : EKAH / CENH

Le présent rapport de la CENH se penche sur les aspects éthiques du forçage génétique impliquant des gènes génétiquement modifiés ou syn- thétiques. Il évalue ainsi du point de vue éthique les procédés et les modi- fications qu’ils entraînent sur les êtres vivants, d’une part, et étudie les consé- quences du forçage génétique sur l’en- vironnement, d’autre part. Ce rapport fait suite à plusieurs travaux publiés antérieurement par la CENH, notam- ment aux réflexions fondamentales de la commission sur les exigences applicables à la réglementation des nouvelles biotechnologies dans le do- maine de l’environnement telles qu’elle les a présentées en mai 2018 dans son rapport L’idée de précaution dans le domaine de l’environnement

Catégories

  • Forçage génétique
  • Génie génétique
  • Organismes génétiquement modifiés (OGM)
  • Édition génomique
Anglais, Allemand, Français