Les règles de l'UE sur les organismes génétiquement modifiés

Les règles actuelles de l'UE sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont dépassées, avertissent des scientifiques de premier plan dans un commentaire de l’European Academies Science Advisory Council (EASAC), et appellent à des réformes radicales.

EASAC Commentary "The regulation of genome edited plants in the EU"
Image : EASAC

En 2018, la Cour de justice européenne a décidé que la réglementation légale sur les OGM s'applique également à tous les organismes modifiés par de nouvelles méthodes de traitement du génome. Cela a des implications pour l'étude, le développement et la culture de plantes agricoles améliorées, bien que les nouvelles techniques aient un grand potentiel pour améliorer la santé publique et planétaire.

Le Conseil européen a déjà demandé à la Commission européenne de clarifier les options réglementaires. L'EASAC y voit une occasion à ne pas manquer pour les réformes visant à réviser la définition des OGM de l'UE, à élaborer un nouveau cadre qui règle les des caractéristiques des plantes et/ou du produit plutôt que la technologie utilisée pour sa production, et à développer de nouveaux outils pour l'innovation future dans la pratique agricole.

Edition / Bande : EASAC Commentary
Pages : 7 p.

Catégories

  • Génie génétique
  • Organismes génétiquement modifiés (OGM)
  • Édition génomique

Contact

Dr. Roger Pfister
Académies suisses des sciences
Maison des Académies
Case postale
3001 Berne

+41 31 306 93 06
E-mail

Anglais