Le portail Web «SCNAT savoir» sert d’orientation. L'Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT) et son réseau établissent l'état des connaissances sur la base de résultats scientifiques solides et en référence à la Suisse à l'attention de la politique, de l'administration, des affaires, de la science et de la pratique.en plus

Image : Tobias Günther, SNSF Scientific Image Competitionen plus

SWIFCOB 2007 "Réseau biologique – de la théorie à la pratique"

Lieu de l'événement

Musée d'histoire naturelle, Berne

En dehors de la disparition des habitats, le morcellement et l’isolement des écosystèmes sont considérés comme l’une des principales causes de la diminution de nombreuses populations d’espèces exigeantes et donc de la biodiversité dans son ensemble. Les mises en réseau par le biais d’éléments linéaires et de relais écologiques doivent permettre d’y remédier. En corrélation avec le réchauffement climatique, il faut également s’attendre à de vastes déplacements de territoires, pour lesquels plantes et animaux sont tributaires de corridors. Des mises en réseau font l’objet de conceptions théoriques et de programmes sur différentes échelles. Mais les connaissances sont (encore) souvent inexistantes en ce qui concerne leur incidence réelle sur les populations, sur les espèces et, en fin de compte, sur la biodiversité. Le congrès avait pour objectif d’analyser le potentiel des mises en réseau et leurs limites sur la base des connaissances scientifiques et des contrôles d’efficacité effectués dans la pratique.

Pflanzen (Symbolbild)
Image : northlightimages, istockphoto.com

Catégories

Langues : Allemand, Français