Le portail Web «SCNAT savoir» sert d’orientation. L'Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT) et son réseau établissent l'état des connaissances sur la base de résultats scientifiques solides et en référence à la Suisse à l'attention de la politique, de l'administration, des affaires, de la science et de la pratique.en plus

Image : Tobias Günther, SNSF Scientific Image Competitionen plus

Énergie

Le système énergétique, constitué de la mise à disposition et de l’utilisation d’énergie, génère en 2016 75 pour cent des émissions mondiales de gaz à effet de serre et 80 pour cent de celles de la Suisse. La réalisation des objectifs de réduction de ces gaz dépend donc essentiellement de la réussite d’une conversion vers un système énergétique à faibles émissions de CO2.

Une grande partie des émissions mondiales de gaz à effet de serre est causée par la production d’électricité, et s’il n’y a pas de contre-mesures, il faut s’attendre ici à un doublement des rejets de CO2. Ces émissions pourraient être pratiquement éliminées en passant à du courant généré essentiellement à partir de sources renouvelables et à faible intensité de carbone.

Les effets attendus du changement climatique sur le système énergétique suisse seront nettement inférieurs aux changements d’ordre démographique, économique et technique, du moins à court (2030) et à moyen (2050) terme.

Les répercussions positives et négatives s’équilibreront tant au niveau de la demande que de l’offre ; il est même probable que les effets bénéfiques seront légèrement supérieurs. Les études relèvent néanmoins des risques au niveau des infrastructures énergétiques. Des incertitudes notables subsistent encore à long terme (seconde moitié du XXIe siècle).

(Source : Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)

REPORT Energie Kurzfassung F
Système énergétique suisse 2050 : pistes pour assurer le « zéro émission nette » de CO2 et la sécurité de l’approvisionnement

Un approvisionnement énergétique sûr en Suisse, avec des émissions nettes de gaz à effet de serre nulles en 2050, est réalisable grâce à une approche coordonnée de tous les secteurs

Image : SCNAT