Le portail Web «SCNAT savoir» sert d’orientation. L'Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT) et son réseau établissent l'état des connaissances sur la base de résultats scientifiques solides et en référence à la Suisse à l'attention de la politique, de l'administration, des affaires, de la science et de la pratique.en plus

Image : Tobias Günther, SNSF Scientific Image Competitionen plus

Économie

Le réchauffement planétaire ne peut être ralenti que grâce à une coopération internationale et à une économie mondiale compatible avec le climat, et donc à faibles émissions de carbone. La conversion vers une telle économie mondiale va au-delà de l’évolution structurelle d’une économie de marché et implique des processus de transformation en profondeur.

Il y a différentes raisons de parler d’une « grande mutation » – comparable peut-être aux seules révolutions néolithique et industrielle, les deux poussées majeures de la civilisation dans l’histoire de l’humanité.

L'économie suisse (les entreprises, produits et techniques suisses) est la cause d’émissions de gaz à effet de serre, mais peut aussi contribuer à les atténuer à l’étranger, par exemple par des transferts technologiques ou en exportant des techniques à faibles émissions. Plus que des effets directs, ce sont probablement les répercussions indirectes des changements climatiques qui affecteront la Suisse le plus.

Notre pays est inextricablement liée au tissu économique mondial, dont de nombreuses régions seront exposées à des changements sociétaux et économiques majeurs. Ces changements pourraient nuire considérablement à la rentabilité des investissements réalisés, tant en Suisse que dans le reste monde, et affecter ainsi les bâtiments et infrastructures bien plus durement que les conséquences directes du réchauffement planétaire.

(Source : Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)

CO2 Industrie
Treibhausgasemissionen des Schweizer Industriesektors höher als angenommen

Die Treibhausgasemissionen des Schweizer Industriesektors liegen jährlich um rund 600'000 Tonnen CO2-Äquivalente höher als bisher angenommen. Grund dafür ist eine bisher unbekannte Lachgasquelle aus der Produktion des Chemie- und Pharmaunternehmens

Exemption de la taxe sur le CO2 sans échange de quotas d’émission
Exemption de la taxe sur le CO2 sans échange de quotas d’émission

En Suisse, les combustibles utilisés à des fins énergétiques sont frappés d’une taxe sur le CO2. Les entreprises des secteurs désignés par le Conseil fédéral peuvent s’en faire exempter si

Image : BAFU / OFEV

Contact

SCNAT
ProClim − Forum sur le climat et les changements globaux (ProClim)
Maison des Académies
Case postale
3001 Berne