Protection du climat

Le changement climatique est un problème planétaire et la protection du climat une contribution à un bien public. Les réductions
d’émission ont un prix économique pour le pays qui les réalise, tandis que tous les pays profitent du bénéfice tiré des mesures prises. C’est pourquoi une coopération internationale d’Etats et d’organisations non gouvernementales est absolument nécessaire en vue de réduire substantiellement les émissions mondiales de gaz à effet de serre et les impacts du changement climatique.

La possibilité de tirer profit sans prestations propres comporte la tentation du parasitisme. Elle entrave notablement la coopération internationale, d’autant plus que des pays émergents défendent le point de vue que la responsabilité historique incombe en premier lieu aux Etats industrialisés.

La coopération internationale actuelle est caractérisée par le recours croissant à des mesures unilatérales, la diversité institutionnelle, l’affaiblissement des obligations internationales et l’évolution de la distinction entre Etats industrialisés et pays en développement. Ceci se manifeste parfois dans l’utilisation unilatérale d’instruments politiques innovants, qui font de temps en temps l’objet de litiges dans le cadre de l’OMC, ainsi que dans le rôle grandissant d’acteurs locaux et non étatiques.

(Source : Coup de projecteur sur le climat suisse 2016)

Contact

SCNAT
ProClim − Forum sur le climat et les changements globaux (ProClim)
Maison des Académies
Case postale
3001 Berne

+41 31 306 93 50
E-mail