Poussières fines: l'air reste relativement propre malgré la météo sèche et stable

Bonne nouvelle pour nos poumons: l'air reste plutôt propre, malgré l'absence de précipitations et de vent.

La carte présente la charge actuelle en poussières fines de la Suisse. Elle est calculée chaque heure au moyen d'un procédé d'interpolation statistique qui tient compte des données relevées par les stations de mesures.
Image : Feinstaub.ch

Les valeurs de poussières fines restent en-dessous de la valeur limite journalière de 50 μg/m³, et cela même dans les agglomérations du Plateau. C'est ce que montre la carte sur le site Poussieres-fines.ch.

Contrairement au smog estival, la qualité de l'air en hiver s'est bien améliorée ces dernières années. Mais on peut faire encore mieux. Par exemple, en remplaçant les chauffages au mazout. Cela permet de diminuer les émissions de CO2 et de protéger le climat. Et d'augmenter la qualité de vie.

  • Les chauffages sont les principales sources de poussières fines.
  • La carte présente la charge actuelle en poussières fines de la Suisse. Elle est calculée chaque heure au moyen d'un procédé d'interpolation statistique qui tient compte des données relevées par les stations de mesures.
  • Les chauffages sont les principales sources de poussières fines.Image : P. Blanc1/2
  • La carte présente la charge actuelle en poussières fines de la Suisse. Elle est calculée chaque heure au moyen d'un procédé d'interpolation statistique qui tient compte des données relevées par les stations de mesures.Image : Feinstaub.ch2/2

Catégories