Politique de la ressource bois

Stratégie, objectifs et plan d’action bois

La politique de la ressource bois veut promouvoir un façonnage, une transformation et une valorisation du bois issu des forêts suisses qui soient durables et efficaces en matière d’utilisation des ressources. Elle apporte une contribution substantielle à la politique forestière et aux politiques climatique et énergétique.

Politique de la ressource bois

Placée sous l’égide de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), elle est élaborée en concertation avec les partenaires concernés. Elle est mise en œuvre dans le cadre du plan d’action bois, qui est centré sur trois priorités: «utilisation en cascade optimisée», «construction et assainissement respectueux du climat» et «communication, transfert de connais- sances et collaboration».

Utilisation en cascade optimisée

L’accroissement des problèmes environnementaux et le caractère globalement limité des ressources exigent d’exploiter et de valoriser efficacement ces dernières. S’agissant de la matière première bois, cette priorité́ traite les questions portant sur l’utilisation la plus judicieuse du bois et sur les avantages et les inconvénients d’une utilisation en cascade, sur le plan tant écologique qu’économique.

Construction et assainissement respectueux du climat

En Suisse, environ 45 % de l’énergie finale est utilisée pour la construction, le chauffage et la climatisation ainsi que la production d’eau chaude. Le secteur du bâtiment est donc l’un des plus gros consommateurs de ressources et émet une quantité́ considérable de gaz nocifs pour l’environnement et le climat. Partant, il recèle un potentiel important pour les politiques climatique et énergétique, non seulement pour ce qui est des constructions neuves, mais aussi pour ce qui touche à la densification du milieu bâti existant.

Communication, transfert des connaissances et collaboration

Le bois issu des forets suisses est très peu demandé par les maîtres d’ouvrage privés. Les maîtres d’ouvrage institutionnels s’intéressent certes de plus en plus à la durabilité́, mais choisissent rarement de construire avec du bois. Les architectes, les planificateurs, les ingénieurs ainsi que les professionnels de l’immobilier et de la finance sont autant de groupes-cibles qui ont besoin d’informations spécifiques. La collaboration entre les scientifiques, l’économie et les pouvoirs publics doit être renforcée.

Catégories

  • Politique
Anglais, Allemand, Italien, Français